Voici ce que vous pouvez faire pour aider au cours de la pandémie

Si vous prenez soin de vous-même, vous faites déjà quelque chose d'important pour le bien commun dans cette pandémie actuelle. On ne vous en demande pas plus. Cependant, il est possible de réaliser d'autres actions pour venir en aide aux gens et créer des ponts.
 

Médecins, infirmières, auxiliaires, agents de nettoyage, chercheurs, pharmaciens, personnel de supermarché, routiers, agriculteurs, policiers… Il existe, dans notre société, un grand nombre de personnes qui jouent un rôle actif dans l’actuelle crise du coronavirus. Cependant, au-delà de ce que vous pouvez croire, vous pouvez aussi aider au cours de cette pandémie, d’une façon tout aussi importante, tout aussi essentielle.

Erich Fromm disait que l’être humain meurt toujours avant même d’être né. D’une certaine façon, si nous y réfléchissons bien, la situation actuelle nous offre une merveilleuse opportunité de renaître de manière plus entière, intelligente et responsable. Le moment est idéal pour donner le meilleur de nous-mêmes. Et une telle chose suppose un changement dont il faut tirer profit.

Peu importe que nous ne fassions pas partie de ce groupe qui est maintenant en première ligne et prend soin des malades. Et peu importe si nous n’appartenons pas à ces catégories professionnelles qui se chargent de fournir les biens basiques à la société. Nous sommes tous des pièces essentielles sur ce pont qui fait se maintenir la survie et l’option de surmonter cette épreuve.

Un homme se demandant comment aider au cours de la pandémie

Que pouvez-vous faire pour aider au cours de la pandémie ?

En général, nous aimons nous sentir utiles. Apporter son aide, en fonction de ses possibilités, est presque un besoin, et surtout dans les circonstances actuelles. Passer ses journées entre quatre murs à regarder le temps filer à travers une vitre a quelque chose d’étrange et peut même désespérer.

Nous avons besoin de nous sentir utiles, comme nous l’explique une étude menée par la docteure Jennifer Aaker à l’Université de Stanford.

L’acte consistant à donner, à aider, à être utiles pour les autres nous permet de renforcer notre identité. Pour le dire d’une autre façon, si nous nous tournons vers quelqu’un qui a besoin d’aide à un moment donné, ce n’est pas pour obtenir un bénéfice en retour. L’acte consistant à aider fait partie de ce que nous sommes : il s’agit de la racine de nos valeurs.

Le fait de ne rien pouvoir faire dans cette crise mondiale peut être problématique pour de nombreuses personnes. Bien évidemment, certaines peuvent se limiter au mode survie et se préoccuper de leur seul bien-être. D’autres peuvent ne pas voir la transcendance de cette réalité et douter des mesures qui ont été prises.

 

L’être humain est complexe et divers mais, dans tous les cas, la grande majorité des gens ressent le besoin de faire quelque chose au cours de cette crise. Découvrons donc ce que vous pouvez faire pour aider lors de cette pandémie.

En prenant soin de vous, vous en faites déjà beaucoup pour les autres

C’est aussi simple que cela. En prenant soin de vous, en faisant attention à votre bien-être physique, mental et émotionnel, vous en faites déjà beaucoup. Prendre des mesures de prévention pour ne pas attraper ou propager le virus aide à contenir cette pandémie.

Ainsi, et même si vous aimeriez faire beaucoup plus de choses, comme le signale le philosophe Slavoj Zizek, l’heure est venue d’être pragmatiques et patients. Pour une fois dans la vie, «ne rien faire» est une bonne chose. Rester en mode survie est ce qui compte. Et c’est en faisant cela que nous aidons le plus.

Préoccupez-vous pour ceux qui sont près de vous

Vous pouvez faire une chose essentielle au cours de cette pandémie : vous préoccuper pour ceux qui se trouvent près de vous. Il est temps de créer un réseau de connexion à distance pour veiller au bien-être physique et émotionnel des autres.

 
  • Établissez un contact à travers des appels ou des appels vidéo avec votre famille, vos amis, vos collègues, etc. Nous ne devons pas nous limiter à leur raconter ce que nous avons fait au cours de la journée. Il est essentiel de commencer ces conversations par un «Comment vas-tu aujourd’hui ?»
  • Par ailleurs, il est important de se soucier de ses voisins, surtout si ce sont des personnes âgées. Inquiétons-nous de savoir comment ils vont et s’ils peuvent avoir besoin de quelque chose
Un appel vidéo en famille

Faites attention aux informations que vous partagez avec les autres

Aujourd’hui, plus que jamais, ce que nous disons et transmettons aux autres est devenu très important. Nous devons apporter des choses positives, aider, et non intensifier la peur ou créer une plus grande incertitude.

Ainsi, quand nous lisons les informations ou quand nous voyons quelque chose qui attire notre attention sur les réseaux sociaux, soyons prudents et appliquons des filtres pour détecter les rumeurs et les mensonges.

Évitons de partager avec nos proches des données qui peuvent faire empirer leur humeur ou, pire encore, les mettre en danger de quelque façon que ce soit.

 

Pour aider les autres au cours de la pandémie, servez-vous de vos talents

Nous avons tous un talent, une aptitude qui nous définit. Par conséquent, si vous souhaitez aider les autres au cours de cette pandémie, faites appel à votre imagination. Ouvrez les fenêtres de votre maison pour la laisser émerger et la laisser toucher les autres. Mais de quelle façon ?

  • Si vous êtes musicien, sortez sur votre balcon et jouez un morceau pour vos voisins
  • Si vous savez coudre, confectionnez des masques
  • Au cas où vous seriez ingénieur, réfléchissez à de nouveaux moyens de protection individuelle pour le personnel de santé
  • Si vous êtes spécialiste en art, en astronomie, en philosophie, en cinéma, en littérature, créez une chaîne sur Youtube. Proposez, par exemple, des directs sur des réseaux sociaux pour partager vos connaissances
  • Si vous êtes physiothérapeute, podologue, ophtalmologiste, botaniste, décorateur, etc., offrez vos conseils sur les réseaux pour ceux qui auraient des doutes liés à votre spécialité

Il y a aujourd’hui mille façons d’aider. Chacun de nous, depuis le microcosme de son foyer, peut se connecter à cet autre univers extérieur pour se rapprocher des autres, être utile à ceux qui en ont besoin et apporter un peu d’humanité à cette crise actuelle.

 
  • Aaker, J. L., & Akutsu, S. (2009). Why do people give? The role of identity in giving. Journal of Consumer Psychology19(3), 267–270. https://doi.org/10.1016/j.jcps.2009.05.010