Si tu tombes et que tu ne te relèves pas, je m’allongerai avec toi

24 juin 2016 dans Psychologie 0 Partagés

Je suis à tes côtés, je suis ton ami, ton partenaire, ta famille, une personne qui t’aime ou qui ne te connaît pas mais qui est disposée à t’aider.

Nous avons pu prendre un peu de distance à un moment donné ou nous ne nous connaissons peut-être pas, mais la réalité c’est qu’il y a un lien qui nous unit, qui existe déjà  ou que nous allons créer, peu importe.

Si tu tombes, je te relèverais, je t’aiderais à marcher. Si tu n’y arrives pas, je m’assiérais avec toi.

Je te comprends, je me glisse dans ta peau, dans tes pensées. Je sais qui tu es et je ne dévoilerai pas tes secrets.

Tu me connais et tu me protèges, nous ressentons la connexion de nos âmes, nous partageons notre vie, nous nous sourions dès que nos regards se croisent. Nous tombons et nous nous relevons.

Donner de l’amour

Si lorsque je vois que tu pleures, je m’excuse et reprends mon chemin, je ne suis pas en train de te donner de l’amour.

Si je paye les études de mes enfants mais que j’ignore leurs véritables besoins, je ne suis pas en train de leur donner de l’amour. Si je vois que mon partenaire a des problèmes et que je lui achète une voiture, je ne suis pas en train de lui donner de l’amour.

“De toutes les vertus, la générosité est la plus précieuse. »
-Aristote-

coeur-sur-la-main

Donner de l’amour signifie bien plus. Aider quelqu’un c’est se mettre à sa place, sentir sa souffrance, ses difficultés et sa tristesse comme si elles faisaient partie de nous.

C’est montrer à l’autre que nous sommes présents, que nous n’allons pas permettre qu’il chute et que, même s’il tombe, nous serons là pour le relever. Aider une autre personne est un geste qui doit être dénué d’arrières pensées, un geste purement altruiste.

L’amour ne se donne pas qu’à ceux que nous connaissons. Nous pouvons en donner à chacune des personnes que nous croisons dans notre vie, si elles en ont besoin. L’amour est comme une main tendue : une forme d’aide et de soutien.

Les bienfaits d’aider les autres

Aider les autres ne bénéficie pas qu’aux personnes qui reçoivent du soutien, mais également à celles qui font l’effort de commettre un geste altruiste. Cela permet d’évoluer en tant que personne.

Dans la suite de cet article, nous allons vous expliquer tous les bienfaits des gestes altruistes pour votre santé et votre esprit.

Une augmentation de l’espérance de vie

Selon une étude publiée par la revue Health Psychology, les personnes qui pratiquent des activités bénévoles vivent plus de temps que celles qui ne le font pas, si leurs motivations sont purement d’aider les autres et non pas d’atteindre une sorte de satisfaction personnelle.

Sara Konrath et d’autres chercheurs de l’Université du Michigan aux États-Unis sont parvenus à cette conclusion après avoir étudié plus de 10 000 personnes d’âges différents.

Les conclusions furent sans appel : les personnes qui aide les autres au quotidien vivent en moyenne 3% de plus que celles qui ne le font pas.

Le fondement scientifique que nous donne le Dr Konrath pour expliquer l’augmentation de la longévité chez les bénévoles est que la préoccupation envers les problèmes des autres nous permet de désactiver certaines réponses au stress de notre organisme.

Des hormones comme l’ocytocine sont libérées et nous permettent de rétablir notre fonction physiologique normale.

Un bien-être renforcé au niveau mental

Aider d’autres personnes, comme nous le disions précédemment, doit être entendu au sens large. Il ne suffit pas d’apporter de temps à autre notre soutien à nos proches, mais également d’offrir notre aide à ceux que nous ne connaissons pas et qui en ont besoin.

“Celui qui fait souffrir son prochain se porte préjudice à lui-même. Celui qui aide les autres s’aide lui-même. »
-Léon Tolstoï-

fille-meditant

Lorsque nous réalisons une activité de loisir, nous ressentons un bien-être qui reste dans notre corps et dans notre esprit durant un petit moment.

Mais lorsque nous réalisons une activité pour aider les autres, ce bonheur mental se prolonge dans le temps. La joie et la gratitude transmises par l’autre personne vont rester gravées dans nos souvenirs durant une longue période de temps.

Une augmentation de l’estime de soi

Lorsque nous aidons une autre personne et que nous ressentons sa reconnaissance, l’opinion que nous avons de nous-mêmes, notre estime personnelle, va augmenter.

C’est une satisfaction immense de ressentir que notre aide a été utile. C’est un véritable cadeau pour notre estime personnelle. Nous pouvons ainsi nous sentir utiles, nous avons l’impression d’avoir fait quelque chose d’important.

Celui qui aide devient une personne plus positive

Aider les autres est une attitude qui génère des sentiments positifs, comme la joie et le bonheur, qui nous permet de voir le verre à moitié plein et non pas à moitié vide.

C’est un comportement qui nous permet d’être plus optimiste. Les pensées positives qui se génèrent lorsque nous aidons quelqu’un sont la source de notre sensation de bonheur.

Pour autant, l’aide des autres, le fait de tendre la main et d’aider ceux qui nous entourent sont trois comportements qui nous aident à être de meilleures personnes, à voir le monde avec une autre perspective et à être plus heureux.

“Nous réalisons que ce que nous accomplissons n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan. Mais si cette goutte n’existait pas dans l’océan, elle manquerait. ”
-Mère Teresa de Calcutta-

A découvrir aussi