« Repose-toi sur moi », la merveilleuse histoire de Bella et George

19, mai 2016 dans Curiosités 0 Partagés

Bella a 10 ans et souffre du Syndrome de Morquio. Si aujourd’hui elle parvient à marcher, c’est grâce au soutien que lui apporte son Grand Danois, un merveilleux animal entraîné depuis petit pour être les pieds, le coeur et le sincère confident des enfants souffrant de maladies dégénératives.

Ses parents racontent que la connexion entre Bella et son chien George a été presque immédiate.

Ces deux âmes se sont instantanément complétées pour former la meilleure équipe du monde, celle qui a permis à Bella d’aller à l’école normalement, et de trouver la force de se soumettre à toutes ces opérations et tous ces tests médicaux.


Ces dernières années, les chiens sont devenus les meilleurs thérapeutes pour enfants et adultes à problèmes. Ce sont de grands assistants dotés d’une fidélité admirable et d’une intelligence merveilleuse leur permettant d’être de véritables médiateurs au cours du travail qu’implique le surpassement de soi.


George, ce Grand Danois d’un peu plus d’un an et demi, fait partie du « Service Dog Project », un programme destiné à fournir de l’aide aux personnes à mobilité réduite.

Dans cet article, nous allons partager avec vous un exemple de plus prouvant les bénéfices que peut présenter ce type de thérapies avec des animaux.

perro-gran-danés-george-niña-bella-3

Bella et George : la découverte du monde sans béquilles

Bella souffre d’une maladie rare. Le Syndrome de Morquio présente un développement osseux anormal, plus spécialement au niveau de la colonne vertébrale.

A 10 ans à peine, cette enfant du Massachusetts doit déjà avoir recours à des béquilles et à un fauteuil roulant.

Pour tenter de freiner l’avancée inévitable de la maladie, Bella a déjà subi 9 opérations. De plus, chaque semaine, elle doit aller à l’hôpital pour être soumise à une thérapie de remplacement dont le but est d’aider son organisme à réussir à décomposer les longues chaînes de molécules de sucre, et ainsi d’améliorer sa qualité de vie.

Or, le fait de se voir dans un fauteuil roulant et de passer plus de temps dans un hôpital qu’à l’école, a mené Bella a arrêter de lutter.

Sa force s’est éteinte, et c’est alors que le « Service Dog Project » est entré en scène. Il s’agit d’un projet humanitaire au sein duquel on entraîne des chiens de la race Grand Danois pour offrir de l’aide aux personnes souffrant de graves problèmes de mobilité.

L’entrée de cet animal dans la vie de Bella a donc été tout simplement magique. George rendit à Bella son sourire et l’a libérée de ses béquilles et de son fauteuil roulant.

Depuis, Bella va à l’école en s’appuyant sur son chien, et chaque semaine, quand elle va à l’hôpital, George s’allonge près d’elle dans son lit. Ils sont inséparables.

bella-y-george-en-el-colegio-e1456180340228

Les bénéfices des thérapies avec des chiens

On devrait sans doute avoir recours à davantage d’initiatives humanitaires telles que celles menées à bien dans le Massachusetts, et ce dans le monde entier.

Si on peut dire que peu à peu, la figure du chien s’est imposée en tant qu’agent thérapeutique auprès d’enfants présentant des déficiences physiques ou psychiques, il existe davantage de champs d’assistance dont on doit tenir compte.

Des thérapies avec des chiens pour les malades d’Alzheimer

La cohabitation avec des chiens est également bénéfique pour les patients souffrant de maladies neurologiques dégénératives :

  • Les chiens leur permettent d’apaiser leur sensation de solitude et d’isolement. Le contact avec le chien réveille les émotions du malade d’Alzheimer, ce qui le rend davantage réceptif à la réalité.
  • Selon une étude menée à bien par les chercheurs de l’Université du Nebraska, l’introduction d’une thérapie avec des chiens dans une résidence permet aux malades d’Alzheimer « d’ancrer » leurs souvenirs.
  • Les chiens améliorent l’attention des malades d’Alzheimer et les mènent à être plus communicatifs.

anciana-con-un-perro

Les chiens assistants pour des enfants autistes

Les initiatives visant à développer des thérapies d’assistance avec des chiens auprès d’enfants autistes connaissent un grand succès.

  • La thérapie avec des animaux constitue un renouveau face aux stratégies plus traditionnelles dans le travail avec les enfants autistes.
  • Grâce aux chiens, on peut faciliter l’acquisition de nouvelles conduites. Les animaux se démarquent non seulement comme renforts positifs, mais aussi comme guides ou agents qui « modèlent » certaines activités.
  • Les chiens sont de grands générateurs d’émotions positives qui rendent l’enfant autiste plus réceptif et plus motivé.

Pour conclure, nous sommes sûrs qu’au cours des prochaines années, les thérapies avec les chiens (et d’autres animaux) nous aideront à améliorer la qualité de vie de nombreuses personnes.

La noblesse de ces animaux, et ce « sixième sens » dont ils font preuve au moment de prêter assistance et de savoir se connecter émotionnellement avec la personne est sans doute quelque chose que l’on devrait tous apprendre.


L’histoire de Bella et George n’est qu’un petit exemple parmi d’autres montrant comment un animal peut devenir le meilleur agent thérapeutique d’un enfant qui regarde maintenant vers l’avenir avec un autre oeil et avec un appui qui leur donne force et illusion.


 

bella-george-

A découvrir aussi