Qu'est-ce que les obsessions pures et comment les combattre ?

29 février, 2020
Savez-vous ce qu'est une obsession ? Y êtes-vous sujet ? Peut-être, mais sans avoir jamais réussi à lui donner un nom. Dans cet article, nous vous parlons des obsessions.
 

Vous avez probablement déjà entendu quelqu’un parler d’obsessions. La plupart d’entre elles s’accompagnent de comportements qui visent à réduire le désagrément que la personne ressent. Cependant, dans le cas de certaines obsessions, ce n’est pas si évident. On parle alors d’obsessions pures.

Vous avez peut-être un ami, un membre de votre famille ou une connaissance qui, au dire de tous, présente des troubles obsessionnels. Mais que cela signifie exactement ? Avant de parler des obsessions pures, il nous paraît judicieux de définir tout d’abord ce qu’est une obsession.

Le mot obsession vient de obsessio, un mot latin qui signifie assiéger. On peut définir les obsessions comme des pensées, des images, des idées et des impulsions envahissantes. En effet, elles envahissent ou “assiègent” l’esprit de la personne. Et ce, contre sa volonté et ses intérêts. La personne qualifie ces pensées d’absurdes, d’inacceptables ou même de répugnantes.

En outre, ces idées, images ou pensées sont une source importante d’anxiété et de mal-être chez ceux qui en souffrent. Elles peuvent être déclenchées par des situations externes stimulantes. Mais ce n’est pas toujours le cas. La personne essaie alors de les réprimer, de les ignorer ou de les neutraliser par d’autres pensées ou actes (DSM-IV). Et c’est là qu’entrent en jeu les compulsions. Nous en parlerons plus tard dans ce même article.

Le sujet des obsessions peut largement varier. C’est même souvent le cas. Les thèmes les plus courants sont par exemple la pollution, la mort, la saleté, la maladie, la violence, les agressions et les questions religieuses ou morales. Des obsessions liées au sexe peuvent également se manifester. Certaines d’entre elles sont souvent dénuées de sens. Dans d’autres cas, l’obsession fait référence aux doutes sur tout ce qui est entrepris.

 
Une femme ayant des obsessions pures liées au ménage

Qu’entendons-nous par compulsion ?

Les compulsions sont des comportements ou des actions répétitives que le sujet effectue pour mettre fin à une obsession. Elles visent donc à réduire l’anxiété et la gêne de la personne. Le comportement compulsif est effectué de manière stéréotypée ou selon certaines règles (DSM-IV).

Pour certains, la compulsion est inacceptable. D’autres ne l’acceptent que partiellement. Habituellement, la compulsion permet à la personne d’échapper à l’anxiété qu’elle ressent en raison de son obsession. C’est ainsi que la personne peut éprouver une forte envie d’adopter ce comportement compulsif. C’est ce que nous appelons l’envie compulsive.

On peut donc facilement dire que la compulsion envahit l’esprit du patient. Bien qu’étant un comportement volontaire, la personne est consciente que son attitude est irrationnelle. Cette compulsion s’appelle également un rituel.

Les rituels ou compulsions peuvent être de 2 types. On parle de compulsions de natures motrice ou cognitive. Les actes moteurs incluent les comportements que les autres peuvent observer. Par exemple, essuyer une poignée de porte de manière répétée. En revanche, les compulsions purement cognitives sont celles qui prennent la forme d’une pensée, d’une image ou d’une idée.

 

Un rituel cognitif se définie comme un acte mental exécuté de manière spécifique et cohérente en une série d’étapes. Des exemples de ce type de rituel cognitif incluent la récitation d’une phrase, d’une série de phrases ou de chiffres ou encore la visualisation d’une image spécifique, etc. (Aldaz, 2005).

On dit que ces rituels ont une fin. En effet, la personne les accomplit afin d’empêcher certains dégâts ou même certaines catastrophes. Par conséquent, certains phénomènes mentaux fonctionnent comme des compulsions cachées. C’est là qu’entrent en jeu les obsessions pures.

Les obsessions pures

Maintenant que nous savons ce que sont les obsessions et les compulsions, nous pouvons à présent parler plus en avant des obsessions pures. Il s’agit d’une obsession qui n’est accompagnée d’aucune contrainte ou qui est purement cognitive.

En d’autres termes, les compulsions cognitives sont des rituels cognitifs que le sujet effectue afin de neutraliser les obsessions ou les pensées intrusives. La personne est consciente que la compulsion cognitive est irrationnelle et dénuée de sens. Pourtant, elle le fait, non pas pour le plaisir, mais pour soulager sa tension à court terme.

Les obsessions pures d'un homme en ce qui concerne sa voiture
 

Comment combattre les obsessions pures ?

Le traitement de toute obsession accompagnée de compulsion (qu’elle soit manifeste ou cachée) est une thérapie d’exposition avec prévention de la réponse. Par cette technique, on expose le patient à des situations qui provoquent chez lui des pensées obsessionnelles. Cependant, on lui demande de n’adopter aucun comportement visant à neutraliser l’anxiété qu’elles provoquent.

En bref, le thérapeute demande à la personne de s’autoriser à ce que les pensées envahissantes ou les obsessions entrent dans son esprit. Cela génère alors une forte anxiété jusqu’à sa disparition de manière naturelle. Il est important que le patient prenne conscience du fait que l’anxiété se réduit d’elle-même sans qu’il ne soit nécessaire de la neutraliser par une quelconque pensée.

Selon notre expérience, les obsessions pures sont plus compliquées à traiter parce que nous n’avons pas “accès” à l’esprit du patient. Lui seul peut savoir s’il fait ce que nous lui demandons ou non, ce qui constitue une difficulté supplémentaire.