Pensez-y au triple, faites-en le double et dites-en la moitié

12 mars 2017 dans Psychologie 166 Partagés

Pensez-y au triple, faites-en le double et dites-en la moitié. Le monde est déjà plein d’esprits limités qui ne parlent que des autres, sans vraiment réfléchir. De personnes qui parlent beaucoup mais qui font peu. Alors, avançons à contre-courant en étant plus sages, plus prudent-e-s et en se libérant d’un esprit fermé.

S’il y a quelque chose de vraiment compliqué, c’est bien d’être plus flexible dans nos schémas de pensée. De fait, l’un des aspects les plus intéressants que l’on nous explique dans les thèses cognitivo-comportementales, c’est que nos problèmes ne proviennent pas précisément des situations personnelles compliquées. Le type de pensée que nous utilisons et la manière dont nous interprétons notre réalité peuvent sans aucun doute être nos alliés ou nos pires ennemis.

Chaque jour, nous prenons de multiples décisions et nous en regrettons beaucoup. Juste après, nous nous demandons pourquoi nous avons fait cela, pourquoi nous n’y avons pas pensé plus longuement. C’est la même chose avec le nombre de nos phrases. Parfois, nous parlons sans réfléchir et nous permettons à la colère, à la peur ou au dépit de parler à la place et au nom de émotions.

Ce sont des choses que nous avons tou-te-s vécu et qui nous font nous poser des questions. Pourquoi sommes-nous si « faillibles » lorsque nous aurions au contraire besoin d’être fort-e-s ? Au lieu d’être obsédé-e par la maîtrise de soi, nous devrions construire de nouvelles perspectives où le calme, l’Intelligence Émotionnelle, la raison et la responsabilité s’orchestrent. 

Nous vous expliquons comment atteindre cela dans la suite de cet article.

homme-colombes

Ressentez, réfléchissez et prenez conscience

“Pensez-y au triple, faites-en le double et dites-en la moitié ». Cela signifie-t-il que nous devons méditer au maximum nos décisions et parler au minimum ? Pas du tout. Il ne s’agit pas de passer sa vie à rationaliser chaque action, chaque émotion ou désir dans un silence rigoureux. Il s’agit en réalité de favoriser une séquence d’action extrêmement simple :

Apprenez à vous écouter vous-même —> Agissez en harmonie avec vos pensées et vos émotions  —> Parlez juste et en résonance avec votre essence.

D’autre part, il y a quelque chose que nous savons tou-te-s : il y a celleux qui se laissent porter par leurs pensées automatiques lorsqu’iels agissent. Leurs décisions sont souvent conditionnées par des approches déformées et des émotions tordues. Ces attitudes limitantes leur font perdre une infinité d’opportunités. C’est alors que la frustration et la souffrance apparaissent.

lanternes

Nous ne nous en rendons pas compte mais d’une certaine manière, nous nous laissons souvent porter par les mécanismes dont nous parlions précédemment. Ils prennent racine dans un inconscient plein de préjugés. “Mieux vaut éviter cette personne car elle ressemble à mon ex », « Mieux vaut dire non à ce projet car si ça s’est mal passé la dernière fois, ça sera encore pire cette fois-ci ». Nous élaborons des jugements de valeur arbitraires sans utiliser aucun filtre. Sans prendre conscience. Ce n’est pas bon.

Chaque chose qui arrive dans notre vie quotidienne est susceptible d’être interprétée depuis de multiples points de vue. Il est nécessaire de trouver ce qui s’ajuste le mieux, de manière constructive, sans biais. Sans se limiter, sans se fermer de portes et sans devenir son propre ennemi.

Nous allons vous indiquer comme réussir cela.

Pensez bien, décidez mieux

Respirez, pensez, ressentez, décidez, agissez. C’est une séquence simple que nous devrions intégrer chaque jour en nous. Le problème principal est que nous n’avons jamais suffisamment de temps pour nous. La vie et nos obligations nous traînent dans leur train à grande vitesse, laissant le pilote automatique décider.  

Ce n’est pas logique car si nous n’avons pas le temps de penser les choses au mieux… que sommes-nous devenu-e-s ? Des robots. Il est nécessaire de mettre en place des stratégies adaptées pour que cela change. Nous allons vous expliquer.

filles-peinture-sur-le-visage

Stratégies pour mieux penser et mieux décider

Nous sommes sûr-e-s que vous connaissez plus d’une personne qui parle sans penser. Ce sont des personnalités qui agissent sans tenir compte des conséquences de leurs actes et qui parfois, s’en fichent. Agir sans blesser et penser pour mieux décider est une stratégie de responsabilité et de respect, pour nous-même et pour les autres.

  • Laissez de côté les « devoirs » obsessifs (j’aurais dû faire cela, avoir dit cela, je devrais être plus énergétique, plus ferme…). Cessez d’utiliser ces temps verbaux passés, cessez les lamentations. Le meilleur moment pour s’améliorer, c’est toujours MAINTENANT.
  • Désactivez l’ego. Ne vous croyez pas infaillible, pensez, agissez et parlez avec humilité.
  • Il ne suffit pas de « penser avant d’agir ». Nous devons apprendre à sentir, à écouter dans le calme nos émotions et nos sentiments.
  • Soyez intuitif-ve au moment de ressentir vos propres préjugés. Nous accumulons tou-te-s des pensées irrationnelles que nous devons défaire et rationaliser.
  • Connectez votre intérieur à l’extérieur pour que la décision que vous prenez soit en harmonie avec votre personnalité et vos besoins.

Souvenez-vous qu’il n’y a pas de meilleures ou de pires décisions. Il s’agit seulement d’être en accord avec ses valeurs, ses racines. Et vous y arriverez uniquement si vous savez vous écouter, vous aimer et vous respecter un peu plus.

A découvrir aussi