Maintenant que nous dessinons le début de notre histoire

· 1 novembre 2018
Maintenant que nos mains se frôlent presque involontairement et que des étincelles jaillissent à chaque fois que nous nous touchons. Maintenant que nous dessinons des sourires et croisons nos regards sans être rassasié. Maintenant que nous avons un livre avec des pages blanches... C'est maintenant le début de notre histoire

.Nos voix restent timides pour éviter que nos mots soient différents de ce que nous pensons et nos pas avancent à peine pour éviter de retomber dans la désillusion et la déception. Je sais qu’il s’agit du début de notre histoire bien qu’aucun d’entre nous n’ose le nommer lorsque nous nous rencontrons. Nous nous contentons du désir d’être proches et de passer du temps ensemble, de nous regarder en silence et de nous laisser emporter par nos émotions.

Peut-être es-tu en train de penser à moi maintenant, sans savoir quoi me dire ou même me disant quelque chose. Je sais que nous ne nous connaissons pas encore assez pour savoir que j’ai pensé à toi toute la nuit, imaginant ton profil, te dessinant tel que tu es, créant tous tes goûts et croyant qu’il s’agit d’un beau commencement. Quelque chose qui commence lentement par peur de nous écraser, comme cela nous est arrivé si souvent.

C’est maintenant que je tremble encore lorsque je sais que je vais te voir, maintenant que je regarde vers le bas et que je rougis de tes compliments, alors que j’ai pris soin de chacun de mes détails pour essayer de faire ressortir tout ce qui brille de l’intérieur. Maintenant, c’est le début d’un conte, le début d’un souvenir, le début d’une histoire.

« Tout ce que nous savons de l’amour c’est que l’amour est tout ce qu’il y a. »
maintenant que nos mains se frôlent

Maintenant que nous nous regardons si lentement

Toi et moi sommes deux pages vierges. Un livre entier à écrire, un bloc vide à remplir. Ce que nous commençons maintenant fera demain partie de notre passé mais restera toujours notre commencement. Celui que nous créons ensemble et que, d’une certaine façon, nous ne pouvons remplir que de « maintenant », de moments présents marqués de nos empreintes.

Je ne sais pas ce qui va se passer demain. Même si je m’est égal, je préfère me concentrer sur le présent et profiter de cette belle chose que nous avons. Mes yeux ne me laissent pas voir au-delà de ce que je tiens maintenant entre mes mains. Mes illusions et mes désirs ôtent la voix de mes peurs. Pourquoi pas cette fois ? Pourquoi ce début ne peut-il être celui qui s’écrit sans fin ? Il s’agit de mon maintenant, de mon présent, et je choisis comment je veux qu’il soit.

« Maintenant que rien n’est sacré, ni inondé, il pleut toujours. Maintenant que le monde est fraîchement peint, maintenant que les tempêtes sont si brèves. Maintenant que sans le savoir nous avons su nous aimer sans nous aimer encore. Maintenant qu’ils touchent les yeux, qu’ils regardent les bouches. Maintenant que rien n’est urgent que tout est présent. Maintenant que toutes les histoires ressemblent à l’histoire de ne jamais commencer. »

-Joaquín Sabina-

maintenant que notre histoire commence

Le début de notre histoire

Avec toi, tout semble nouveau et surprenant. Tout a une autre lumière et une autre signification. Le chatouillement que je ressens lorsque nous sommes ensemble trahit mes sentiments, ceux qui me conduisent à être meilleur et à créer avec toi le début de quelque chose de nouveau. Je sais qu’il n’est jamais trop tard pour essayer à nouveau, pour risquer à nouveau, pour créer quelque chose de nouveau. C’est pourquoi je me suis laissé emporter par le début de notre histoire.

Je me fiche de ce qui vient, nous allons y faire face. Je ne me soucie pas du chemin qui nous attend, je veux risquer de découvrir tout ce qui nous attend. Quelque chose de nouveau commence et je veux en profiter. C’est le maintenant que j’attendais et je le fais mien, nous le faisons nôtre. C’est le début que j’ai voulu, la page blanche sur laquelle écrire à nouveau, ce maintenant que nous faisons nôtres, les mots et les sourires que nous nous dédions. C’est le moment, profitons-en.

« J’aime comment l’amour aime. Je ne connais aucune autre raison d’aimer que de t’aimer. Que veux-tu que je te dise d’autre que je t’aime, si ce que je veux te dire, c’est que je t’aime ? »

-Fernando Pessoa-