L'importance des bénévoles en situation de crise

Les bénévoles sont une pièce indispensable dans les situations d'urgence et de catastrophe. Aujourd'hui, nous vous expliquons quel est leur rôle.
L'importance des bénévoles en situation de crise

Dernière mise à jour : 02 mars, 2021

Le rôle des bénévoles dans la société d’aujourd’hui prend peu à peu du poids. Assumer librement ses responsabilités, rechercher le bénéfice de la communauté, est une initiative assumée par de plus en plus de personnes.

Selon la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (2011), plus de 13 millions de volontaires collaborent avec le Mouvement international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, en fournissant des services aux personnes vulnérables. Et ce, sans attendre un retour financier ou matériel.

Il convient de faire la différence entre un bénévole et un professionnel. Les différences sont les suivantes :

  • Les bénévoles, contrairement aux professionnels embauchés, ne sont pas salariés.
  • Les bénévoles n’ont pas à couvrir les tâches dont un professionnel est responsable. Le rôle joué par le volontaire, bien qu’important, ne doit pas être essentiel au bon fonctionnement de l’organisation.
  • Comme il s’agit d’un travail bénévole, il ne devrait pas y avoir de contrat qui “oblige” la personne à consacrer un certain temps à la cause. Le temps consacré au bénévolat est soumis à la disponibilité du bénévole.
  • Des connaissances préalables ne sont pas toujours nécessaires pour effectuer un tel travail. Cependant, il est important de préciser que, pour certaines situations, il est essentiel que les volontaires aient une formation spécifique. Ces situations sont généralement des situations de crise, des urgences, des catastrophes, etc.

Maintenant que les différences sont claires, il convient de préciser que parfois des groupes de professionnels se forment pour intervenir dans les situations d’urgence et de catastrophe. Aujourd’hui, nous nous intéressons au bénévolat dans un contexte spécifique : une crise, une urgence ou autre situation similaire.

“Rien n’est aussi fort que le cœur d’un bénévole.” 

Jimmy Doolittle

Les bénévoles pendant la crise.

Le rôle des bénévoles dans les situations de crise

Malheureusement, nous sommes habitués à voir différentes situations de crise. Presque quotidiennement, une partie du monde est secouée par une urgence qui fait des centaines de victimes. Un tsunami, un tremblement de terre, une attaque… Ou encore une catastrophe comme celle vécue en Espagne en 2002, la fameuse “catastrophe du Prestige”.

Dans toutes les situations évoquées, les volontaires effectuent un travail fondamental. Grâce à eux, la population affectée retrouve plus rapidement la normalité. Chaque corporation locale, selon le lieu, ayant son plan territorial d’urgence, nous avons voulu en rassembler les fonctions les plus importantes. Ces fonctions sont notamment les suivantes :

  • Soutien aux services professionnels d’urgence en matière de prévention et d’organisation.
  • Collaboration aux tâches de préparation, de diffusion, de maintenance et de mise en œuvre des plans de protection civile et des plans d’autoprotection.
  • En l’absence de services d’urgence professionnels, ils peuvent éventuellement intervenir dans des tâches d’intervention en cas d’accident ou de sinistre. Bien sûr, ils doivent toujours avoir connaissance de l’urgence et en informer préalablement le centre de coordination d’urgence correspondant.
  • Collaboration pour prendre soin des personnes affectées dans les situations d’urgence. Évacuation, abri, ravitaillement…
  • Évaluation des situations de besoin qui surviennent dans une situation d’urgence donnée. Tâches de confinement et de soutien émotionnel. Les urgences sociales sont des sources potentielles de stress. Le soutien psychosocial est important pour faire face aux conséquences et rétablir la normalité.
  • Informations et conseils aux personnes concernées.
  • Formation de groupes d’entraide pour surmonter la situation.
Le rôle des bénévoles.

Les règles à respecter

Il ne faut pas oublier que les protocoles établis changent. Et ce, non seulement en fonction du lieu de l’urgence, mais aussi en fonction de la situation qui s’est produite.

Si nous sommes bénévoles et que nous nous trouvons dans une situation de cette ampleur, nous devons suivre les instructions des professionnels en charge. Un responsable doit toujours être chargé de répartir et d’organiser les tâches de chaque personne ou groupe.

Cela pourrait vous intéresser ...
Démystifier les mythes du travail social
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
Démystifier les mythes du travail social

Découvrez quels sont les mythes les plus courants du travail social, et pourquoi ils sont faux, ainsi que la vérité sur cette profession.



  • Arciniega, J. D. D. U. (2010). La resiliencia comunitaria en situaciones catastróficas y de emergencia. International Journal of Developmental and Educational Psychology1(1), 687-693.
  • Bermejo, A. (2002). Manual de gestión del voluntariado. Ministerio de Trabajo y Asuntos Sociales.
  • Colegio Oficial de Trabajo Social de Castilla-La Mancha. (Sf). Programa de Voluntariado e Intervención Social en Situaciones de Crisis, Emergencias y Catástrofes en Castilla La Mancha.
  • Dávila de León, M. C., & Chacón Fuertes, F. (2004). Factores psicosociales y tipo de voluntariado. Psicothema16(4).
  • Federación Internacional de Sociedades de la Cruz Roja y de la Media Luna Roja (2011). Proteger. Promover. Reconocer. El voluntariado en emergencias. Ginebra.
  • Soidán, P. G., Poceiro, H. D., López, R. V., & López, Ó. R. (2010). La participación voluntaria en situaciones de emergencia. Papers. Revista de Sociologia95(4), 1157-1172.