Les raisons pour lesquelles Lupin est la série la plus regardée de l'histoire de Netflix

Lupin est devenue la série la plus réussie de Netflix. Elle se base sur les aventures du voleur Arsène Lupin, créé en 1905 par Maurice Leblanc. Maintenant, pourquoi cette histoire a-t-elle connu un succès sans précédent ?
Les raisons pour lesquelles Lupin est la série la plus regardée de l'histoire de Netflix

Dernière mise à jour : 29 octobre, 2021

Le meilleur tour de Lupin, la série française sur Netflix, est de créer une évasion rapide et habile qui empêche le spectateur de s’ennuyer. Le spectacle, créé par le Britannique George Kay, s’inspire du personnage littéraire français Arsène Lupin. Son invention remonte à plus de 115 ans, par l’écrivain Maurice Leblanc en 1905.

Le protagoniste de Lupin, l’acteur français Omar Sy, s’élève au-dessus de ses camarades de scène. Le personnage qu’il incarne est Assane Diop, un arnaqueur au cœur d’or capable en un tour de transformer son énorme et disparaitre d’un coup de plume. Il s’agit d’un maître infatigable de la tromperie.

La première saison de la série se compose de cinq épisodes d’environ 43 minutes. Une semaine après son lancement, il s’agissait de la deuxième série la plus regardée sur Netflix. Et la première série française la plus regardée de l’histoire de la plate-forme.

Actuellement, c’est déjà la série la plus regardée. Lupin atteignit en effet 70 millions de foyers au cours de son premier mois, dépassant The Bridgertons et Lady’s Gambit.

Quelles sont les raisons du succès de Lupin en dehors de la France ?

Il était probable que la série soit un succès en France, où le personnage de Lupin est un emblème culturel dans le style de Sherlock Holmes. Une série télévisée populaire de 1971 à 1974 portait déjà son nom et un film mettant en vedette Romain Duris sortit au cinéma en 2004.

C’est un personnage largement inconnu aux États-Unis. Malgré la réticence générale des Américains à voir des séries avec sous-titres, le succès de Lupin est sans précédent. Il suivit les traces de succès mondiaux non anglophones, tels que La casa de Papel, vue par 65 millions de foyers lors du lancement de sa quatrième saison en avril 2020.

Mais comment est-elle parvenue à être la série la plus regardée de l’histoire de Netflix ? Quels arguments possède-t-elle pour attirer plus de 70 millions de personnes rien que le premier mois avec une histoire aussi particulière ? Analysons quelques-unes des raisons.

Omar Sy, son protagoniste

L’une des principales raisons pour lesquelles la série fut un succès est que le monde entier avait envie de voir Omar Sy. Son énorme succès dans Intouchable fit de lui un phénomène dans son pays, la France et le reste du monde. Jusque-là, Omar partageait une vie paisible avec sa petite amie et ses quatre enfants.

Il avait participé à des séries à succès en France telles que le Service après-vente des émissions de Canal +. Mais rien de comparable avec le succès international que lui apporterait Intouchable. Il commença alors à travailler sur des productions françaises et internationales. Sa renommée se stabilisa, mais il y avait un désir de le revoir dans un rôle “à sa hauteur”.

Son personnage, Assane Diop, est capable de se glisser et de passer inaperçu n’importe où. Il choisit correctement des vêtements qui détournent l’attention des témoins. Il ne peut toutefois pas se cacher, puisque Omar Sy mesure plus de deux mètres. En outre, il a un sourire qui rivalise en intensité et en amplitude avec celui de Julia Roberts.

Lupin : une histoire de vengeance et de justice

Le charisme naturel de Sy n’a pas de limites. Le fait qu’il joue un voleur qui cherche à faire justice ne fait qu’accroître son attractivité, tout en se déguisant et en effectuant tour après tour. Arsène Lupin est un personnage littéraire qui apparaît comme un objet de fascination pour Assane Diop (Sy), qui, adolescent, reçut de son père le premier des mystères de Lupin.

Adulte, il utilise des anagrammes d’Arsène Lupin comme pseudonymes – Paul Serrine, par exemple – réalisant un travail après l’autre. Son objectif principal est de voler un collier qui appartenait autrefois à Marie-Antoinette. Ce collier a été vendu aux enchères par la famille Pellegrini et son prétendu vol envoya le père d’Assane en prison. Cet emprisonnement l’amena à se suicider peu de temps après.

Il ne s’agit pas seulement du collier, mais de découvrir la vérité et d’amener l’homme responsable de la mort de son père face à justice.

Lupin : un Sénégalais jouant un classique littéraire français

Assane est un immigré sénégalais. Cela joue un rôle important dans l’histoire. Son père était un homme noir, “nouvellement débarqué du bateau”, selon la police. Il est difficile d’argumenter son innocence contre un riche homme blanc (qui se réfère à lui comme à un “singe”).

Tout cela rendit son cas impossible à défendre. Assane, dans sa recherche de justice, profite du fait que les (principalement) Blancs qu’il trompe peuvent être accusés de racisme s’ils l’incriminent. La série est ingénieuse en retournant ainsi cet argument.

Le monde (ou du moins, ceux qui sont au pouvoir) ont toujours déçu Assane. Bien sûr, l’idée d’être un gentleman voleur l’attire. Il croit par ailleurs qu’il a des raisons de recourir à des méthodes extrajudiciaires pour faire les choses et obtenir justice.

Lupin

Lupin, un voleur élégant avec Paris comme décort

La série, créée par George Kay en collaboration avec François Uzan et avec des talents comme Louis Leterrier comme réalisateur, est très élégante. Dans sa cachette, Assane s’assoie sur une chaise en forme de masque géant. Tout est élégant et design.

Tout est parfait avec le paysage impressionnant de la ville lumière en arrière-plan. Le café où Assane rencontre sa femme Claire (Ludivine Sagnier) dans l’épisode 1, qui s’appelle en fait L’Appartement Saint-Martin, surplombant la porte Saint Martin du XVIIe siècle, est éblouissant.

Le marché aux puces où le meilleur ami d’Assane est antiquaire est également surprenant. Il est situé au marché Biron, au nord de Paris. Le cinquième épisode nous emmène également de Paris à la côte normande, vers Le Havre. Il s’y déroule un festival annuel dédié à Arsène Lupin, où tout le monde s’habille comme le personnage au chapeau haut de forme.

Une intrigue qui se laisse deviner

Le créateur de la série, George Kay, n’est pas étranger à l’intrigue. Il est l’un des créateurs de plusieurs séries de thrillers criminels telles que Criminal: UK, Criminal: France, et a également écrit pour les séries The Tunnel et Killing Eve.

Kay prend le matériel original comme base du personnage principal, mais le subvertit ensuite et l’actualise pour en faire quelque chose qui convient au public moderne. Il conserve le sens des criminels créatifs et aventureux qui traversent le système, mais il savait qu’il était tout aussi important de prendre tout ce qu’il aimait des livres, de le subvertir, de l’actualiser et de créer une histoire vraiment avant-gardiste.

Une compétence qui donna de la fraîcheur à l’intrigue. Il y a une histoire parallèle entre Assane et l’équipe de détectives, en particulier Yousef Guedira (Soufiane Guerrab), qui culmine dans le cinquième épisode de cette première saison. Tout s’additionne et rend la série facile et amusante à regarder.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
L’Armée des 12 singes : une dystopie d’actualité
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’Armée des 12 singes : une dystopie d’actualité

L'Armée des 12 singes est un film d'anticipation culte, qui traite notamment d'une pandémie et de l'effondrement de la société.