L’attraction sexuelle : comment se produit-elle ?

· 18 novembre 2017

Les stratégies que nous utilisons au moment de conquérir quelqu’un peuvent être très originales et dépendent de l’étendue de notre imagination. Mais qu’est-ce qui détermine le fait que cette attraction sexuelle se produit immédiatement ? Y a-t-il des schémas de traits physiques qui nous poussent vers la réussite au moment de séduire ?

La capacité d’attirer sexuellement ou de générer un intérêt érotique chez d’autres personnes est une faculté. Il n’y a pas besoin d’avoir un visage d’ange ou des yeux spectaculaires pour y arriver. D’autres éléments et facteurs entrent en jeu et comptent même encore plus.

La première impression est décisive

Même si nous nous répétons toujours que « ce qui importe, c’est l’intérieur », les yeux ne peuvent pas négliger le physique. La première impression est toujours importante. Une fois que cette première impression se sera formée, la personne aura tendance à la confirmer. C’est quelque chose qui peut jouer en notre faveur si cette première impression est bonne et, au contraire, nous être nocif si elle est mauvaise.

L’apparence est traitée par le cerveau de façon instantanée, avant même que nous nous en rendions compte. Ainsi, en moins de deux secondes, nous nous sommes déjà fait une idée rapide de la personne qui se tient en face de nous. Son style vestimentaire, sa constitution, son nez… Tout est catalogué et classé. Sans rien dire, elle nous en a déjà dit beaucoup… Ou, pour le dire en d’autres termes, nous avons interprété beaucoup de choses !

En fait, s’il s’agit du visage, nous mettons seulement un dixième de seconde pour déterminer s’il nous attire ou non. L’amour au premier regard existe donc bien ! Du moins, l’amour du physique.

homme et femme se regardant

Les cheveux et l’odeur, des éléments clés

Les cheveux sont l’un des attributs auxquels nous prêtons le plus d’attention. Plus concrètement, les femmes oscillent entre deux pôles. D’un côté, selon les recherches, des cheveux épais et soignés sont très attirants pour elles. D’un autre, la calvitie n’est pas si mal considérée que l’on peut le croire en lisant certains commentaires.

Cela est dû au fait que la chute des cheveux est directement liée à de hauts niveaux de testostérone dans le sang. En fait, de nombreuses études considèrent que cette hormone est responsable de l’attraction que nous ressentons pour l’autre.

L’odeur est le second facteur décisif. Pas besoin d’être fétichiste ! Une odeur désagréable ne nous donne pas du tout envie d’aller plus loin avec l’autre. Dans tous les cas, il est préférable de ne pas prendre de risques et d’opter pour des parfums ou des déodorants aux arômes frais et agréables.

La beauté ne fait pas tout

Il existe des personnes qui, même si elles ne sont pas considérées comme belles aux yeux de la majorité des gens, ont « quelque chose » de spécial qui les rend irrésistibles. Un « je ne sais quoi » qui fait que l’on se sent attiré-e comme un aimant : leur manière de parler, leur regard, leur rire, leur humour… Ce trait « intéressant » a aussi du succès.

Par ailleurs, quelques jours par mois, la femme est plus attirante pour les hommes : lors de son cycle d’ovulation.

À ce moment, ils perçoivent et se sentent attirés par un ensemble d’arômes doux et enivrants dégagés par la femme. Les phéromones, par exemple, les font se sentir attirés et font grimper le taux de testostérone dans le sang à plus de 100% en quelques minutes.

La beauté est dans les yeux de celui qui regarde.

D’autres facteurs physiques qui réveillent l’attraction sexuelle

De façon inconsciente, les hommes et les femmes ont tendance à ressentir de l’attraction pour les visages symétriques. En fait, ce trait anthropométrique est considéré comme la plus grande marque de beauté. La couleur des yeux n’est pas si déterminante ; en revanche, l’intensité de l’anneau cornéo-limbiqueun cercle qui entoure l’iris, compte beaucoup. Plus il sera sombre et plus nous ressentirons d’attraction.

Une bonne stature et des muscles bien formés font aussi gagner des points au niveau de l’attraction. Si nous remontons aux premières étapes de l’évolution humaine, nous pouvons observer à quel point la force de l’Homo Sapiens constituait un élément clé pour la survie de toute la famille.

Cet héritage a été transmis jusqu’à notre époque. Actuellement, les hommes plus corpulents et grands transmettent une plus grande sensation de sécurité et de protection à la femme. Cette explication ferait partie de la théorie évolutive qui explique si bien les variantes qui nous rendent attirant-e-s.

couple et attraction

Nous ne sommes pas si différent-e-s des animaux

Nous savons que certains des éléments qui nous attirent physiquement chez les autres personnes sont aussi pris en compte par certaines espèces animales. Par exemple, les lionnes prêtent aussi attention au pelage des mâles. Plus particulièrement sur la quantité de poils, la densité et la couleur. Plus il sera noir et intense et plus cela indiquera qu’il y a une forte présence de testostérone. Et plus elles aimeront !

Les perdrix rouges femelles préfèrent les mâles aux couleurs plus intenses. Ces tonalités sont synonymes de système immunitaire dénué de tout parasite et d’une bonne alimentation. Par ailleurs, les cornes, dents ou crêtes qu’ont les mâles transmettent un sentiment de protection aux femelles et symbolisent le pouvoir.

Les rides aussi sont belles

Les signes de jeunesse ne sont pas mieux valorisés que les signes de vieillesse. Du moins, pas autant que voudraient nous le faire croire certaines publicités de masse ou le marketing, les crèmes, les astuces, les traitements… En somme, la lutte contre l’âge et le passage du temps.

Une étude menée par l’Université Autonome de Madrid réfute cet effet propagandiste. Ses conclusions indiquent que les hommes se sentent plus attirés sexuellement en voyant des traits faciaux qui distinguent un visage féminin d’un visage masculin que des traits qui révèlent la jeunesse de la personne.

En d’autres termes, ils valorisent plus, par exemple, l’absence de duvet facial, des lèvres plus charnues ou des sourcils moins fournis que l’absence de marque ou de cicatrice.

couple qui ressent de l'attraction sexuelle

L’amour et l’attraction ne sont pas exactement la même chose

Le fait de tomber amoureux-se est extrêmement lié à l’attraction sexuelle. Mais d’autres facteurs influent, comme les circonstances et le moment où se trouve la personne, sa réceptivité, ses affinités, ses désirs, ses valeurs ou les intérêts partagés. Tout compte.

Par conséquent, l’attraction sexuelle est physique et chimique. Bien sûr, l’aspect chimique (substances et hormones) contribue à ce qu’elle surgisse, mais sans une bonne première impression, les choses semblent compliquées. Il ne fait aucun doute que les goûts et les préférences sexuelles varient selon la personne. Cependant, une mixture de bonnes impressions qui génèrent des sensations de plaisir au niveau de chacun de nos sens aidera à déclencher cet attrait sexuel.