Il arrive toujours un moment où vous découvrez vos forces

19 août, 2020
Il y a un point d'inflexion dans nos vies : celui où le destin nous met à l'épreuve et où notre nœud interne, celui où résident nos forces, s'allume. À partir de ce moment, peu importe que les éléments soient contre vous : vous avancez malgré la peur et les difficultés.

L’écrivaine Dorothy Parker disait que ceux qui s’ennuient en période de calme le font parce qu’ils ne connaissent pas les époques de tempête.

D’une certaine façon, une partie de nous se révèle toujours dans ces moments de plus grande houle, lors de ces journées où le destin nous enlève notre équilibre pour nous mettre à l’épreuve. C’est lors de cette étape de voyage existentiel complexe que vous découvrez vos forces.

Jusqu’à ce moment, on pourrait dire qu’on se limite à improviser. Ce sujet est tout aussi intéressant que révélateur. Il y a quelques années, l’entreprise d’analyse américaine Gallup a voulu savoir quels types de forces étaient les plus répandus dans la population. Ils ont donc développé une enquête pour que les personnes puissent s’évaluer.

Plus tard, les psychologues Nick Epley et David Dunning ont relevé une chose intéressante à ce sujet. Nous sommes, en général, des juges inexpérimentés lorsqu’il s’agit d’évaluer nos valeurs. Certains les magnifient et d’autres les sous-valorisent. La meilleure façon de savoir quels sont nos points forts est de retourner le miroir et de voir ce qu’en disent les autres.

Une autre façon de le savoir est de nous mettre à l’épreuve. Tôt ou tard, le moment arrivera où nos véritables valeurs et nos plus grandes forces apparaîtront.

Un homme au sommet d'une montagne.

Au final, le jour où vous découvrez vos forces arrive

Martin Seligman et Chris Peterson ont publié, en 2004, un livre intitulé Forces et vertus des personnes : manuel et classification.

Ce travail était une antithèse du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux. Il cherchait simplement à souligner les talents, les habiletés et les valeurs que chacun abrite en lui.

Ce livre a toujours suscité certaines critiques d’une partie de la communauté scientifique. Définir l’amabilité, la générosité ou la joie comme des forces entrait plutôt, pour beaucoup, dans le champ des vertus morales et non dans le domaine des compétences psychologiques.

C’est peut-être pour cela qu’en 2014, les docteurs Laura King et Louis Trent, de l’Université de Californie, ont apporté un nouveau point de vue mettant de côté les “vertus” pour parler des “forces de la personnalité humaine”.

Cette approche avait pour but de chercher les valeurs qui nous permettent de mieux nous adapter aux changements, aux défis de la vie.

Il s’agit de ce tissu émotionnel et psychologique qui intervient dans le bien-être, dans une meilleure prise de décisions et même dans notre capacité à atteindre tout notre potentiel humain. Étudions maintenant plus de caractéristiques.

Quand vous découvrez vos forces, vous gérez mieux les moments de calme et les moments d’adversité

Parfois, des choses imprévues surgissent : la perte d’un emploi, une rupture affective… Ces événements nous mettent à l’épreuve, nous immobilisent et, bien évidemment, nous font mal. Cependant, quand nous les surmontons, nous découvrons nos forces.

Nous nous rendons compte qu’il y a, en nous, des ressources que nous ignorions. Nous avons appris à gérer nos émotions, à faire face à la douleur, à nourrir de l’espoir, une fois de plus, et même de la motivation…

Tous ces apprentissages restent ancrés en nous et nous offrent une meilleure vision. C’est à ce moment que nous commençons à mieux avancer, aussi bien dans les jours de calme que dans les jours d’adversité. Nous le faisons parce que nous avons des objectifs clairs, nous savons ce que nous voulons et notre boussole personnelle est bien orientée.

Nous avons tous des “points forts” qui doivent fleurir dans notre personnalité

Beaucoup d’entre nous passent des années habitués à rester dans leur zone de confort. Dans leur stabilité, où tout est sous contrôle, où chaque chose est prévisible et où tout est pris pour acquis.

Jusqu’à ce que la première fissure apparaisse et qu’au bout de quelque temps, un bout de cette zone si sûre s’écroule complètement. À ce moment-là, nous réagissons et nous nous rendons compte que nous avons des points forts.

Lorsque vous découvrez vos forces, vous prenez conscience du fait que vous êtes plus résilients que ce que vous pensiez, plus créatif, plus optimiste, plus proactif.

Cependant, même si, parfois, une demande situationnelle ou une expérience nous font réagir de la bonne manière, cela ne veut pas dire que les choses se passeront toujours ainsi. En d’autres termes, il se peut qu’aujourd’hui, nous ayons bien réagi face à cette erreur commise au travail, face à ce problème vécu dans notre relation de couple.

Cependant, il est possible que, face à une autre situation compliquée, nous n’agissions pas de façon aussi adéquate. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie que quand nous découvrons nos forces, nous devons faire en sorte qu’elles fleurissent encore plus.

Plus nous les utiliserons et plus elles se développeront pour pouvoir les appliquer à d’autres domaines de notre vie. Si nous avons été habiles pour résoudre un incident dans le domaine professionnel, cette capacité de réaction doit aussi s’appliquer à d’autres situations de notre quotidien.

Les trois composantes des forces : sentir, penser, agir

Lorsque vous découvrez vos forces, vous changez votre réalité. Cependant, pour que cela se produise, trois forces doivent s’aligner, trois processus exceptionnels qui nous guident vers la réussite, vers ce chemin que nous avons emprunté pour vaincre nos peurs et combattre l’adversité. Nous parlons de l’émotion, de la pensée et de l’action.

Toute force part d’une émotion, une émotion qui nous invite à nous dépasser, à franchir ce pont qui nous permet de laisser nos peurs derrière nous et d’avancer vers nos espoirs. Une force, c’est aussi faire en sorte que nos pensées soient toujours alimentées par la motivation, par la confiance en soi. Ce n’est que de cette façon que nous réussirons à agir sans que la peur ne nous immobilise, sans que l’insécurité nous encercle.

Ayons un peu plus confiance en ce moteur pour atteindre ce dépassement de soi que nous portons tous en nous.

 

  • King, L. A., & Trent, J. (2013). Personality strengths. In H. Tennen, J. Suls, & I. B. Weiner (Eds.), Handbook of psychology: Personality and social psychology (p. 197–222). John Wiley & Sons Inc.