Donne-moi des ailes pour voler et des raisons de rester

29 janvier 2016 dans Emotions 1 Partagés

Il faut aimer l’autre de telle façon qu’il se sente libre. L’amour, ce n’est pas un bateau qui doit jeter l’ancre ; il faut le laisser partir à la dérive, mais sans lâcher le gouvernail pour autant.

Evidemment, ce n’est pas chose aisée, personne n’a dit le contraire, mais l’effort mérite récompense.

On doit oublier cette idée d’esclavage consenti qui nous soumet, à court comme à long terme. Une relation peut dans un premier temps se fonder sur l’amour, pour ensuite collectionner les raisons de s’en aller.


Même si ce n’est facile, la construction d’une relation enrichissante et chaleureuse dépend du temps que chacun prend pour tisser ses ailes, les laver, en prendre soin, et s’envoler. Autrement dit, il n’y a pas de co-action ; seule la liberté existe.


paraguas

Et si on n’a pas envie de voler ?

Parfois nos ailes deviennent paresseuses et s’habituent à la routine de la vie de couple.

On se fait à la tranquillité de la routine, et on se détend, si bien que la routine devient monotone. Par conséquent, on perd l’habitude de voler, et on oublie comment s’y prendre pour y arriver.

D’autres fois, nos ailes sont blessées, et voler nous fait donc mal. Probablement les a-t-on abîmées en les enchaînant, ou bien leur voltige désespérée s’est-elle heurtée à notre indifférence.


Aucune raison ne justifie le fait de ne pas voler. Les deux membres d’un couple doivent s’épauler, se tirer vers le haut, s’élever dans le ciel, et pouvoir ainsi voir le monde d’en haut.


Les racines de l’arbre le solidifient

Permettre à notre arbre de s’enraciner, ne veut pas dire que l’on doive tout contrôler. Les relations libres et saines sont dynamiques et changeantes, de même que les personnes.


S’enraciner, c’est nourrir et alimenter nos sentiments, leur insuffler de l’air et les laisser respirer. En ce sens, la confiance est très importante, au même titre que l’équilibre que nous offre le fait de prendre soin de nos ailes et de faire en sorte qu’elles se confondent avec nos racines.


Autrement dit, si on veut une relation solide et forte, on doit laisser nos ailes voler à la recherche de nourriture qui puisse nous maintenir fort et sain, auquel cas nos racines ne trouveraient nulle part les nutriments dont elles ont besoin pour vivre, et par conséquent, l’amour mourra.

la-raiz-hace-solido-al-arbol

Equilibrer nos relations : voler en collectionnant les raisons de rester

Pour équilibrer nos relations, on doit collectionner les raisons de rester. Mais, attention ; collectionner et accumuler des choses dans un grenier, ce n’est pas la même chose.

Collectionner les raisons de rester, c’est prendre soin de chaque moment en contribuant à entretenir l’amour, chaque sourire et chaque geste.

La métaphore de l’arbre nous aide à comprendre à quel point il est important pour nous de pendre soin des petits détails, et de ne pas oublier qu’en nous attachant, on perd de vue nos perspectives et notre nourriture.

Autrement dit, de même que pour faire naître l’amour on a besoin de notre illusion, pour le maintenir, on a besoin de pouvoir revigorer nos décisions et notre permanence.

On laisse notre amour s’expliquer par lui-même, et nos graines pousser en toute liberté. On permet à nos ailes de voler et on offre aux autres notre aide pour le faire. On ne se soumet pas comme des esclaves, car l’amour, ce n’est pas ça.


Finalement, nos racines doivent être libres et nos ailes vivantes, elles doivent irradier d’illusion et respirer la confiance. Car en fin de compte, c’est bien la seule façon que l’on a de trouver un sens à ce que l’on ressent.


A découvrir aussi