6 bénéfices de la thérapie assistée par le cheval

7 avril 2018 dans Thérapies 119 Partagés
enfant à cheval

L’équithérapie ou thérapie assistée par le cheval est une mode relativement récente. Même si, déjà en 460 av. J-C., Hippocrate lui-même parlait des bénéfices des chevaux pour solutionner des problèmes de santé, ce ne fut qu’au cours des années 60 que l’on commença réellement à utiliser ce type de thérapie en tant que forme de rééducation.

En montant à cheval, le patient commence à stimuler des zones de son corps qu’il n’avait jamais fait travailler auparavant. Cela lui sert à améliorer son équilibre et sa mobilité, en plus de provoquer une réponse communicative incroyable chez les cavaliers.

Ceux-ci ne doivent pas forcément se positionner d’une façon conventionnelle: ils peuvent parfois être assis dans l’autre sens, être debout ou adopter différentes postures pouvant alterner. Le rythme du trot de l’animal est similaire aux mouvements du pelvis lorsque nous marchons: la thérapie assistée par le cheval est donc parfaite pour les personnes qui ont une mobilité réduite.

Elle est également très recommandée pour les personnes autistes, souffrant du syndrome de Down, de sclérose en plaques, de paralysie cérébrale ou de nombreuses maladies traumatologiques. Il est important de prendre une chose en compte: il s’agit d’une alternative qui doit toujours être accompagnée d’un traitement médical car, dans le cas contraire, les progrès seront difficiles à noter.

cheval

Fonction socialisatrice

Les animaux créent normalement un lien spécial avec les êtres humains, et plus particulièrement les chevaux. La communication non-verbale entre la personne et l’animal renforce le lien affectif qui se crée: il n’y a pas besoin de mots pour que la coordination soit parfaite. Les émotions trouvent un espace pour couler paisiblement et la relation entre les deux finit par générer une tendresse et une compréhension qui sont souvent indescriptibles.

chevaux

Exercice physique

La thérapie assistée par le cheval implique l’exercice ou l’emploi de nombreux muscles de notre corps. L’équilibre, la force et l’adresse (en étant toujours accompagnés d’une personne qui est présente à chaque instant) sont fondamentaux et favorisent la mobilité des articulations, plus particulièrement de l’abdomen, du muscle fessier, des mollets, des bras, en plus de renforcer la colonne vertébrale.

L’équitation, en soi, est un sport très complet et recommandé ; si nous lui ajoutons la relaxation provoquée par la température corporelle du cheval, nous aurons une excuse parfaite pour apprendre à connaître un peu plus cette discipline.

« Il est noble, fort, sensible, majestueux et perceptif. Le cheval est un maître pour celui qui sait observer. »

-Gabriel Oliverio-

Amélioration de l’estime de soi

Cette thérapie permet aux personnes atteintes de tout type de handicap de se sentir utiles. Les animaux ne jugent pas, ne se moquent pas et ne critiquent pas. D’une certaine façon, ils traitent les humains d’une façon égalitaire et sans faire de distinctions. Par ailleurs, ils sont les premiers à afficher leur reconnaissance quand ils reçoivent un geste tendre.

La thérapie assistée par le cheval agit comme un catalyseur d’émotions plus complexes. L’amour et la compréhension que peuvent nous apporter les animaux sont parfois plus enrichissants que ceux que peuvent nous donner certaines personnes. N’importe quel être ayant vécu avec un animal pourra vous le certifier.

Augmentation de la capacité d’attention

Elle améliore la concentration et l’attention et ceci est particulièrement précieux chez des personnes atteintes de TDAH. Le patient se focalise sur la relation avec le cheval, augmentant ainsi la domination spatio-temporelle, car il promeut la pensée pré-opérative.

Parmi tous les patients atteints de TDAH, cette thérapie est spécialement efficace avec les enfants. Ainsi, entraîner et augmenter leur capacité à contrôler et garder une attention fixe est important, surtout si les effets atteints avec la thérapie assistée par le cheval s’étendent au contexte éducatif. Par ailleurs, au niveau sensoriel et cognitif, les réflexes et la stabilité sont augmentés.

enfant et cheval

Elle détend et déstresse

C’est un grand exercice pour libérer l’esprit du stress quotidien. Beaucoup de psychologues recommandent cette thérapie pour faire face aux problèmes d’anxiété et de stress. De la même façon, on l’utilise aussi parfois dans des cas d’anorexie et de boulimie.

Elle aide aussi à se lier à d’autres personnes qui se situent hors de notre contexte habituel. Elle améliore le contrôle des émotions et apprend aux patients à exprimer ce qu’ils ressentent de façon adéquate.

Fonction environnementale

Le patient ne sent pas qu’il se trouve dans un lieu sérieux ou artificiel, comme ce peut être le cas d’un cabinet de consultation. Le fait de mener une thérapie assistée par le cheval permet d’être à l’air libre, un espace beaucoup plus naturel où nos sens ont l’opportunité de s’aiguiser; la sensation de bien-être augmenter donc beaucoup plus facilement.

La nature agit de manière thérapeutique, en offrant l’opportunité unique de rassembler la personne et l’animal dans un même contexte. Par ailleurs, aujourd’hui, il s’agit d’une pratique qui compte beaucoup d’adeptes dans le monde entier. C’est une alternative très répandue grâce à ses innombrables bénéfices à tous les niveaux, même s’il est évident qu’elle doit toujours être accompagnée d’un traitement spécialisé.

A découvrir aussi