4 conseils pour les parents célibataires

Si vous êtes parent célibataire, vous devez relever le défi de vous occuper de vous-même et de vos enfants, sans soutien ni répit. Toutefois, les conseils suivants peuvent vous aider à mieux exercer votre rôle de parent et à en profiter.
4 conseils pour les parents célibataires

Dernière mise à jour : 15 septembre, 2021

Élever seul un enfant peut être une tâche physiquement et émotionnellement épuisante. C’est pourtant la réalité de nombreuses personnes qui, au quotidien, s’occupent de leurs enfants sans avoir de relève, de soutien ou de compagnon de route.

Le manque de temps, les obligations excessives ou les sentiments de culpabilité ou d’échec peuvent avoir des répercussions sur la santé mentale de ces parents et, par conséquent, sur l’éducation que reçoivent leurs enfants. C’est pourquoi nous aimerions vous délivrer quelques conseils pour les parents célibataires, qui pourraient vous être utiles.

Bien que nous utilisions le masculin générique tout au long des lignes qui suivent, nous ferons référence aussi bien aux pères qu’aux mères qui, pour diverses raisons, exercent leur rôle sans la compagnie d’un partenaire. Que ce soit en raison d’un divorce, du décès d’un conjoint, d’une insémination, d’une adoption monoparentale ou d’autres circonstances, il existe des défis communs à relever dans tous ces scénarios.

fille embrassant sa mère

Gestion des émotions pour les parents isolés et leurs enfants

Selon ce qui a conduit à la monoparentalité, les émotions peuvent être différentes, mais il faut les gérer.

Après une séparation ou un décès, traverser une période de deuil est essentiel, non seulement pour traiter la douleur de la perte mais aussi pour accepter le fait que le projet de vie que nous avions prévu ne se réalisera plus. Cependant, dans le cas de l’adoption ou de l’insémination, des sentiments de culpabilité peuvent également apparaître parce qu’on n’offre pas aux enfants une famille biparentale traditionnelle.

D’autre part, il peut également être difficile pour les enfants d’accepter le fait qu’un seul parent fera partie de leur vie quotidienne. Il est donc important d’accorder une place à la tristesse, la colère, la frustration et la confusion des adultes et des enfants.

Une communication ouverte et fluide est essentielle ; l’écriture peut également être un excellent outil pour évacuer les émotions mais, si nécessaire, n’oubliez pas qu’une consultation professionnelle est une option légitime.

Trouvez votre tribu

Si vous êtes un parent isolé, vous devrez vous occuper de l’éducation de vos enfants, des tâches ménagères et de votre propre emploi. Dans ce cas, le manque de temps et l’absence d’horaires flexibles peuvent nuire à votre propre bien-être et à celui de vos enfants.

Essayez donc de vous entourer d’une communauté qui peut vous offrir un soutien à plusieurs niveaux car cela vous rendra plus fort face au stress et à ses conséquences.

Si vous pouvez vivre à proximité de votre famille, celle-ci sera un pilier important dans la vie de vos enfants et pourra également leur offrir un répit en cas de besoin. Mais ce n’est pas suffisant. Prendre contact avec différents professionnels de confiance (pédiatre, sage-femme, nounou, etc.) peut aussi être très utile et rassurant.

De même, rejoindre des groupes de soutien pour les parents peut être une excellente ressource pour résoudre des doutes et partager des expériences et des préoccupations avec d’autres adultes dans la même situation que vous.

Du temps pour soi et pour prendre soin de soi

Même si votre temps est limité, il est essentiel que vous ne négligiez pas de prendre soin de vous. Il peut être tentant de ne s’occuper que des besoins et des obligations des enfants. Cependant, la santé mentale et émotionnelle peut être touchée s’il n’y a pas d’espace pour les loisirs, le plaisir et les bonnes habitudes.

Il est important de prendre soin de son alimentation, de trouver du temps pour faire de l’exercice, de se retrouver entre amis, de s’adonner à des passe-temps ou simplement de rester seul. Loin de percevoir cela comme un acte d’égoïsme, rappelez-vous que vos enfants ont besoin d’un parent heureux et reposé car ce n’est que de cette façon que vous pourrez leur donner l’attention, la patience et l’exemple dont ils ont besoin.

Valorisez votre famille

Peut-être que l’idée que vous vous faisiez de votre avenir il y a quelques années était loin de la réalité que vous vivez aujourd’hui. Vous avez peut-être souhaité que les événements se déroulent différemment. Vous pouvez même percevoir un jugement ou un rejet de la part de votre entourage. Cependant, votre mode de vie est aussi légal et valable que tout autre, et votre famille est aussi valable que toute autre.

Au lieu de vous concentrer sur l’échec, le manque ou l’apitoiement sur vous-même, essayez de développer une attitude positive. Prenez l’habitude de remarquer et d’apprécier les forces, les qualités et les opportunités qui vous entourent et ressentez de la gratitude pour votre vie telle qu’elle est aujourd’hui. Cela permettra à vos enfants d’adopter une attitude similaire et de se sentir forts, satisfaits et fiers de la famille dont ils font partie.

père et fils faisant des avions en papier

Les parents isolés peuvent élever des enfants heureux et en bonne santé

Certaines études ont montré que les enfants de parents isolés ont une plus faible estime d’eux-mêmes et sont plus insatisfaits de leur situation. Cependant, nous savons également que l’absence d’un parent n’implique pas que ces variables soient ainsi combinées.

L’absence d’un autre adulte pour nous équilibrer et prendre le relais dans certaines situations peut nous rendre plus permissifs ou, au contraire, nous plonger dans un excès d’autoritarisme ; si telle est votre situation, il s’agira de votre plus grand travail. Prenez donc soin de vous, déléguez, demandez du soutien et des conseils si vous en avez besoin, et soyez fier de votre famille : vos enfants grandiront en bonne santé et heureux.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 défis auxquels les mères célibataires sont confrontées
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
4 défis auxquels les mères célibataires sont confrontées

Découvrez ici quels sont les différents défis que peuvent rencontrer les mères célibataires, et comment elles peuvent y faire face.



  • Landero Hernández, R. y González Ramírez, M. T. (2011). Apoyo social, estrés y autoestima
    en mujeres de familias monoparentales y biparentales. Summa Psicológica, 8, 29-36.
  • Montoya, B., & Landero, R. (2008). Satisfacción con la vida y autoestima en jóvenes de familias monoparentales y biparentales. Psicología y Salud, 18(1), 117-122.
  • Puello, M., Silva, M., & Silva, A. (2014). Límites, reglas, comunicación en familia monoparental con hijos adolescentes. Diversitas10(2), 225-246.