Qu'est-ce que l'angoisse de vivre et comment y faire face ?

Qu'est-ce que l'angoisse de vivre et comment y faire face ? Faut-il demander l'aide d'un professionnel si l'on ressent ce type de malaise ? Nous abordons ici le sujet.

Dernière mise à jour : 23 mars, 2021

L’angoisse est état affectif associé à des sensations désagréables ou même à de la souffrance. Elle peut également produire une sensation d’étouffement, une profonde tristesse ou un sentiment d’extrême vulnérabilité. Lorsque nous parlons de l’angoisse de vivre, nous faisons ici référence à un type de détresse centré en particulier sur la peur de souffrir ou d’être attaqué.

Ce type d’anxiété se manifeste de manière très large. C’est-à-dire qu’il s’agit d’un sentiment d’inconfort qui apparaît dans tous les aspects de notre vie.

Bien qu’il soit généralement lié à la peur d’un danger imminent, il implique également une peur de la vie en général. C’est un état permanent de perturbation émotionnelle qui sape la force vitale d’une personne et qui nuit à sa qualité de vie.

“L’angoisse est la disposition fondamentale qui nous place face au néant.”

Martin Heidegger

Qu’est-ce que l’angoisse de vivre ?

L’angoisse de vivre se caractérise principalement par une peur constante d’être en danger. Elle implique alors des symptômes physiques tels que des maux de tête, des difficultés respiratoires, une transpiration excessive ou des nausées.

Par le passé, l’angoisse de vivre était une peur essentielle à la survie de l’espèce. Cependant, de nos jours, ce phénomène ne peut plus être considéré comme adaptatif puisqu’il génère de l’inconfort et une souffrance inutile chez la personne qui en souffre.

Cette anxiété se manifeste de manière très généralisé dans le corps. Elle est toujours associée à des émotions négatives. La personne se sent alors très limitée dans sa vie quotidienne.

En outre, on note généralement que des symptômes dépressifs et des sentiments désagréables apparaissent également en même temps que l’anxiété. Les effets sur la santé physique et psychologique de la personne sont donc évidents.

Comment faire face à l’angoisse de vivre ?

Pour faire face à ce type de sentiment, la première chose que nous vous recommandons est de demander une aide psychologique à un spécialiste. La thérapie est en effet un bon outil lorsqu’on se sent dépassé, ou lorsqu’on a le sentiment de ne pas avoir les ressources nécessaires pour faire face à une certaine situation ou à certains sentiments.

Au-delà du fait de rechercher de l’aide, on peut également commencer à apporter des changements dans sa vie. On peut, par exemple, commencer par changer sa façon de penser afin de combattre ce sentiment de détresse. Découvrez ci-après quelques lignes directrices pouvant vous aider dans ce sens.

Acceptez cet état de fait

La première chose à faire pour faire face à l’angoisse de vivre est de la reconnaître, de la nommer. Nous ne pouvons pas faire face à un problème ou à des symptômes si on n’est pas réellement conscient de son existence. Il faut surtout reconnaître que cela interfère dans notre vie et dans notre mal-être.

C’est pourquoi, si vous souffrez de ce type de détresse, nous vous encourageons à vous arrêter un instant et à admettre que quelque chose vous cause un malaise intense. Refouler ses émotions ou ses sentiments a souvent des effets négatifs à court et à long terme. De plus, cela nous empêche également de travailler sur le problème puisque nous le nions.

Alors autorisez-vous à ressentir. Acceptez que quelque chose ne va pas et commencez à travailler la-dessus. Et surtout, ne culpabilisez pas. N’exigez pas “d’aller bien”. À partir de ce point, vous pourrez commencer à travailler sur le deuxième point.

Faites une introspection

Grâce à l’introspection, vous pourrez parvenir à comprendre (au moins en partie) ce qui vous cause cet inconfort. Ainsi, vous devez passer en revue votre vie et vos émotions et vous écouter pour commencer à entrevoir ce qui vous arrive réellement.

D’autre part, il sera également important d’identifier ce qui cause cette crainte et cette anxiété chez vous. En ce sens, noter les situations exactes qui vous font ressentir de la peur s’avère une bonne idée. Notez aussi les pensées et les émotions associées à ces situations.

Exposez-vous à ce qui vous fait peur

En psychothérapie, la thérapie d’exposition est le moyen le plus efficace de travailler sur les phobies. Dans ce cas, l’angoisse de vivre vous fait craindre quelque chose. Notamment des situations qui vous font penser que vous êtes menacés ou sur le point d’être agressés.

Ainsi, le fait même de s’exposer à ces situations et à ces peurs peut constituer une autre petite étape dans la lutte contre cette anxiété. Parfois, il est préférable de le faire progressivement. Et, bien sûr, toujours avec l’aide d’un professionnel si vous en avez besoin.

Pratiquez la relaxation pour lutter contre l’angoisse de vivre

La pratique de la relaxation est très bénéfique pour traiter les symptômes de l’anxiété. Lorsqu’une personne est anxieuse, les pensées se bousculent alors dans sa tête et son esprit est constamment en alerte. En somme, il est toujours prêt à réagir à un danger imminent.

Sur le plan physiologique, la personne peut également se comporter de manière particulièrement agitée. Atténuer la stimulation tant physique que mentale via des exercices de relaxation peut l’aider à atténuer son angoisse de vivre.

Je souffre d’angoisse de vivre : comment aller de l’avant ?

L’angoisse de vivre est un sentiment général de malaise. C’est une inquiétude constante et une souffrance émotionnelle qui peut provenir de diverses situations.

Cependant, il s’agit souvent d’une détresse liée à la peur d’être blessé ou d’être agressé. Cela peut également concerner sa propre vie. Par exemple, la personne qui en souffre n’est pas réellement satisfaite de sa vie.

Comme nous pouvons le constater, il s’agit d’un concept complexe qui doit être analysé au cas par cas. Derrière ces symptômes peuvent en effet se cacher de multiples causes. Ces symptômes peuvent de plus varier considérablement d’une personne à une autre en matière d’effets physiques et psychologiques.

Bien qu’il existe des pratiques qui peuvent nous aider à identifier certaines de ses causes et ses effets sur notre vie, la meilleure façon de faire face à l’angoisse de vivre est de demander de l’aide à un professionnel. Un bon psychologue peut évaluer votre cas spécifique et vous donner les conseils dont vous avez besoin pour commencer à vous sentir mieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
7 signes de souffrance émotionnelle non résolue

Penser que les situations difficiles, ou qui ont généré en nous de grandes souffrances, se résolvent seules avec le temps est une erreur.



  • Caballo (2002). Manual para el tratamiento cognitivo-conductual de los trastornos psicológicos. Vol. 1 y 2. Madrid: Siglo XXI.
  • Gonzalo, L. M. (1998). Raíces de la angustia vital. Revista de Medicina de la Universidad de Navarra, 46-48.
  • Hayes, S. C. (2015). Terapia de aceptación y compromiso. Desclée De Brouwer.