Quand l'exigence est trop importante

L'exigence fait parfois de nous des personnes intransigeantes avec nous-mêmes et avec les autres. Cette attitude, loin de nous être bénéfique, peut générer des problèmes. Si l'exigence vous cause de l'anxiété et de l'insatisfaction, vous êtes une personne trop exigeante.
Quand l'exigence est trop importante

Dernière mise à jour : 21 mai, 2022

Nous aimons tous que les choses se passent bien. Mais nous sommes également conscients que nos projets ou nos aspirations ne se terminent pas toujours comme nous l’avions prévu. De nombreux facteurs et imprévus sont impossibles à contrôler et ne pas atteindre les résultats escomptés peut nous frustrer. Nous pouvons passer un très mauvais moment lorsque l’exigence est trop importante.

Certains font de la conquête de la perfection un objectif obsessionnel, qui génère un malaise et une insatisfaction continue. Ce sont des gens trop exigeants, dont l’intransigeance envers eux-mêmes et envers les autres devient un vrai problème. Vivre dans une société aussi compétitive que celle d’aujourd’hui, nous impose parfois des objectifs inaccessibles. Cependant, l’important est de savoir quand on peut exiger un peu plus de soi ou quand il est temps de lever le pied de l’accélérateur.

Être trop exigeant

exigence

Lorsqu’une personne exigeante est consciente de ses échecs et se rend compte qu’elle ne peut pas réaliser ce qu’elle a entrepris de faire, elle se sent mal, se blâme, se punit et se flagelle intérieurement. Cette attitude n’est pas bénéfique. Elle génère en effet des sentiments négatifs comme l’insatisfaction. Une insatisfaction résultant de finalités qui ne sont pas toujours tout à fait réelles. De sorte qu’il est si important d’accepter que les erreurs font partie de la vie quotidienne et que tout ne se passera pas toujours comme prévu.

Être si exigeant envers soi-même, plus qu’une vertu, peut devenir un défaut qui nous génère des problèmes avec nous-mêmes et avec les autres. Les personnes exigeantes sont souvent aussi intransigeantes avec les autres qu’avec elles-mêmes. Cette attitude ne mène à rien de bon. Vous ne pouvez pas demander à quelqu’un plus que ce qu’il est capable de donner, ni vous attendre à ce que les autres soient ce que vous voulez qu’ils soient. Nous n’avons pas tous les mêmes capacités, ni les mêmes goûts, ni les mêmes aspirations, ni ne voyons la vie avec le même prisme.

Un problème d’estime de soi

L’exigence excessive génère du stress et de l’anxiété. Une personne exigeante recherche constamment la perfection. Ne pas l’obtenir crée de l’insatisfaction, une émotion toxique qui mène au malheur. Ces personnes tendent par ailleurs à être susceptibles et sensibles aux critiques, qu’elles soient constructives ou non. Par exemple, elles ne supportent pas qu’on leur dise comment faire les choses.

L’origine de cette intransigeance est généralement associée à un problème d’estime de soi, de ne pas s’accepter tel que l’on est. La première étape sera donc d’apprendre à nous respecter, c’est-à-dire à nous aimer tels que nous sommes, avec nos vertus et nos défauts.

Pour que l’exigence ne soit plus un problème, les priorités et les aspirations devront changer. Au lieu de rechercher la perfection, nous devrions être conscient de nos propres limites et de celles des autres.

Beaucoup de gens projettent leurs exigences sur les autres, ce qui cause des problèmes émotionnels. Il y a des parents qui frustrent le bonheur de leurs enfants en exigeant continuellement qu’ils soient parfaits. Cela génère chez les enfants un sentiment potentiel de culpabilité et d’insécurité puisque leurs parents leur font sentir qu’ils ne répondent jamais aux attentes et se sentent également incapables de le faire.

Exigence et relations

Exigence

Des exigences excessives peuvent également affecter les relations. Il faudra donc savoir mesurer les niveaux d’intransigeance auxquels nous nous soumettons l’autre pour ne pas détériorer ou mettre fin à la relation. Lorsque nous sommes en couple, nous tendons à projeter nos attentes sur l’autre personne. Mais que se passe-t-il lorsque nos attentes ne correspondent pas au comportement de notre partenaire ? Nous souffrons, nous nous fâchons.

Ceux qui sont si exigeants peuvent reprocher au partenaire d’être la cause de leur malheur. Lorsque les attentes ne sont pas satisfaites, nous blâmons l’autre personne. “Tu n’étais pas comme ça avant, tu as changé”, dit-on souvent. Le nœud du problème est que nous changeons tous avec le temps. Sinon, nous serions ancrés dans un immobilisme qui nous empêcherait d’évoluer. Ainsi, aimer sans exigence, c’est aimer en respectant l’épanouissement personnel de l’autre.

Être une personne exigeante ne doit pas devenir quelque chose de négatif si on sait le gérer et se fixer des limites. L’exigence peut nous aider à atteindre des objectifs ou à relever des défis, ce qui améliorera notre estime de soi. Mais nous devons être conscients que même si nous mettons tous nos efforts à bien faire les choses, nous n’obtiendrons pas toujours les résultats escomptés. La vie n’est pas parfaite et les gens non plus.

Cela pourrai vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
Entretien avec Jenny Moix : “Le danger de l’exigence est sa rigidité”
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Entretien avec Jenny Moix : “Le danger de l’exigence est sa rigidité”

Jenny Moix est une psychologue qui travaille autour de la question des exigences personnelles et sociétales, ainsi que les dangers de la rigidité.