Pour aller loin, il faut être passionné

La passion peut faire la différence entre une vie réussie et une vie vide de sens. Découvrez comment faire le plein de motivation et son importance au quotidien.

Dernière mise à jour : 20 septembre, 2021

Les êtres humains se sont habitués à vivre dans un monde d’exigences absolutistes et d’obligations absurdes. Nous nous mettons une pression énorme et finissons par avoir une vie quotidienne pleine de tension et d’anxiété.

La société dans laquelle nous vivons nous dit que nous devons faire certaines choses, avoir tel travail ou être d’une certaine façon pour avoir de la valeur, et elle nous martèle cela comme un dogme absolutiste.

Si nous décidons de croire ce dogme contre-nature, absurde et irréel, nous nous sentirons constamment sous pression car nous nous dirons : je dois être beau ! Je dois être un professionnel de renom ! Je dois éduquer parfaitement mes enfants, je dois peindre le tableau parfait !, etc.

Fait intéressant, lorsque nous nous laissons emporter par la force de l’obligation, nous produisons nous-mêmes ce que l’on appelle des blocages mentaux en psychologie. C’est-à-dire qu’à force de nous mettre la pression et d’accorder tant d’importance à ce fait que nous devons entreprendre, comme si notre vie en dépendait, nous finissons par échouer ou les choses ne fonctionnent pas de la meilleure des manières. Ou peut-être est-ce par que nous ne sommes pas capables de le faire, par peur d’échouer.

Lorsque des projets ou des plans sont réalisés avec anxiété et tension, le résultat est généralement médiocre. Ceci, à son tour, nourrit des pensées négatives à propos de nous-mêmes, nous forçant à redevenir exigeants car cela aurait dû bien marcher !

La clé pour sortir de ce cercle vicieux est de commencer à réaliser que vous êtes la seule personne à vous imposer des obligations. Il est vrai que notre culture, malheureusement, nous envoie certains messages superficiels sur la façon dont nous devrions être ou comment nous devrions agir mais, en fin de compte, c’est vous qui décidez de vous en tenir à ces idées ou non.

Il est prouvé que quelqu’un qui entreprend un projet, personnel ou professionnel, sans se forcer, juste en s’amusant et en étant passionné, va bien plus loin que celui qui est constamment sous pression.

Le passionné travaille et s’efforce, bien sûr, mais il le fait avec amour car il veut profiter de ce qu’il fait : c’est son but. Si les choses vont bien pour lui, tant mieux, mais si elles ne se passent pas bien ou échouent, il sait que ce n’est pas la fin du monde.

L’échec est un apprentissage et un passeport pour le succès. Et si, malgré tout, après de nombreux échecs, je n’atteignais aucun objectif intéressant, ce ne serait pas la fin du monde ! La vie offre des millions d’alternatives intéressantes qui nous permettent de nous développer, mais toujours en profitant !

Il est tellement important de comprendre que ce qui existe en nous, c’est un enfant qui veut profiter de la vie et du reste du monde

En fin de compte, l’objectif le plus important de l’être humain est d’être heureux et, pour être heureux, il faut retirer des poids et des pierres du sac à dos, retirer ces ” je devrais “, parce que personne ne doit quoi que ce soit.

Lorsque vous vous libérez de ces chaînes mentales auxquelles vous avez décidé de vous enchaîner, vous découvrez que vivre et être heureux est la chose la plus facile au monde. Vous devez sortir pour faire ce que vous voulez, sans craindre quoi que ce soit. Sans peur de l’opinion ou de l’approbation de la société, sans peur de l’échec… simplement pour passer un bon moment et faire ce que vous avez à faire parce que vous avez envie de le faire, et voilà tout.

D’un coup, vous vous rendez compte que votre enfant intérieur se moque de tout car, dans toute situation, il y a de quoi rire et s’amuser. C’est cela, la vie : un jeu. Jouer implique du plaisir, de la satisfaction, d’aimer la vie telle qu’elle est présentée, sans exiger, sans imposer.

Regardez-vous. Avez-vous des bras, des jambes, une tête en bonne santé pour réfléchir, de la nourriture et des boissons ? Et bien d’autres choses ?

Si vous avez tout cela et bien plus, vous avez de la chance. Vous avez déjà tout pour vous laisser guider par la force du plaisir et faire ce que vous voulez faire sereinement.

Faites les choses parce que vous le voulez, parce que vous êtes passionné et non pas pour en obtenir quelque chose en retour. Faites-les uniquement pour votre propre bien-être.

Quittez votre travail de bureau si vous êtes passionné par la sculpture ! Ou essayez au moins de vous frayer un chemin dans le milieu que vous aimez. Et quittez ce partenaire qui vous fait du mal !

Personne ne vous oblige à rester

où vous ne voulez pas être

Sachez que si votre quotidien, avec les choses de base, est déjà résolu, il n’y a rien à craindre. Ce que vous obtiendrez sera le plus gratifiant que vous puissiez obtenir : votre propre bonheur.

Par conséquent, vous devez vous dire les choses suivantes :

« Désormais, je me laisserai emporter par la force de la passion et je mettrai de côté la force de l’obligation car pour aller loin, il faut être passionné »

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
Le bonheur différé : je serai heureux quand…

Le bonheur différé désigne la faculté que nous avons tous, plus ou moins, à reporter notre bonheur dans le futur, par crainte du présent.