Plan de développement personnel : comment le faire et ne pas le laisser sur papier

Le plan de développement personnel n'est réalisable que si vous prenez suffisamment de temps pour le développer avec ambition, mais aussi avec réalisme.
Plan de développement personnel : comment le faire et ne pas le laisser sur papier

Dernière mise à jour : 14 août, 2022

Un plan de développement personnel est quelque chose qui est généralement à la mode à la fin de l’année. Cependant, contrairement à la liste des résolutions pour les 12 prochains mois, ce type de plan va au-delà de l’énoncé des objectifs, est plus détaillé et couvre des périodes plus longues.

Qu’il s’agisse d’une liste de résolutions ou d’un plan de développement personnel, l’important est qu’il se réfère à des objectifs réalisables. Pour que cela soit possible, il faut aller plus loin. Proposer une stratégie, identifier les motivations et gamifier chaque objectif sont des moyens d’y parvenir.

« La différence entre un esclave et un citoyen, c’est que le citoyen peut poser des questions sur sa vie et la changer ».

-Alejandro Gandara-

On peut dire qu’un plan de développement personnel est bien préparé lorsque vous n’avez pas besoin de « force de volonté » pour le réaliser. Il doit être attractif et stimulant pour ceux qui le proposent, sinon il est fort possible qu’il reste sur le papier. Comment le faire ? Que faut-il prendre en compte ? C’est ce que nous allons voir dès maintenant.

Le plan de développement personnel : étapes préliminaires

femme pensive

Avant de commencer à faire votre plan de développement personnel, vous devez clarifier certains points. Le premier d’entre eux est pourquoi le faire. Gardez à l’esprit que ces types de plans sont faits pour changer votre vie de manière profonde, dans un ou plusieurs aspects. Alors, demandez-vous quelles sont les raisons pour lesquelles vous avez besoin de ce changement et concentrez-vous là-dessus.

Le mieux est de soulever cette raison d’une manière positive. Cela signifie qu’au lieu de penser les choses en termes de « Je veux arrêter de souffrir », envisagez-les plutôt selon le point de vue « Je veux être plus heureux ». Ceci est important car cela vous aide à trouver une motivation constructive.

Après cela, vous devez vous demander si vous allez faire un plan à court, moyen ou long terme. Si vous ne l’avez pas fait auparavant ou si vous avez des difficultés à suivre des plans, il est préférable de l’essayer d’abord à court terme, c’est-à-dire dans un délai d’un an. Moyen terme serait de deux à cinq ans ; et long terme, plus de cinq ans.

Les sept étapes du plan de développement personnel

Une fois que vous avez compris ce qui précède, ce qui suit consiste à faire avancer un processus en sept étapes. Prenez votre temps. Il est préférable de vous donner au moins deux semaines pour préparer la version finale de votre plan de développement personnel. Les étapes à suivre sont les suivantes.

1. Construire une vision

Dans cette partie, vous devez répondre à la question : qu’est-ce que je veux devenir ? Encore une fois, nous insistons pour que vous souleviez ce point de manière positive. Par exemple, « Je veux être plus indépendant » au lieu de « Je veux être moins dépendant ». À ce stade, il vaut la peine de rêver et d’être ambitieux. Ensuite, tout s’ajustera.

Identifiez également :

  • Votre objectif général.
  • Qu’est-ce qui vous passionne dans ce but.
  • Qu’est-ce qui vous inspire pour le faire.
  • Quelles sont vos valeurs impliquées dans cet objectif.

2. Poser vos idées

Les experts en la matière disent qu’à ce stade, il est idéal d’appliquer une matrice FFOM (forces, faiblesses, opportunités et menaces). Le but est de savoir sur quel terrain vous marchez. Cela vous aidera à redéfinir ou à cerner votre objectif.

3. Spécifiez les objectifs

Les buts sont des objectifs précis qui répondent à trois caractéristiques : ils doivent être concrets, mesurables et atteignables. Les objectifs sont les réalisations partielles que vous devez atteindre pour atteindre le but final. Il est conseillé de définir des délais pour les atteindre.

4. Définir des habitudes de soutien

Les habitudes de soutien sont ces petites tâches quotidiennes qui vous aident à atteindre vos objectifs et, par conséquent, votre grand objectif. Le mot « quotidiennes » doit être souligné car cela est nécessaire pour que l’ensemble du plan bénéficie d’un soutien continu.

5. Identifiez ce que vous ne devez pas faire

Il convient d’identifier les comportements dans lesquels vous ne devez pas tomber afin de ne pas ruiner votre plan. Essayez de ne pas dresser une longue liste de restrictions, car cela pourrait vous donner l’impression d’être contraint. Il suffit de décrire deux ou trois actions.

Femme écrivant son plan de croissance personnel dans un cahier.

6. Établir des mécanismes de rétroaction

Certaines personnes trouvent utile de concevoir un système de récompenses et de « punitions ». Récompensez-vous périodiquement lorsque vous voyez que vous vous en tenez à votre plan et sanctionnez-vous lorsque vous vous en écartez, mais pas durement. C’est une façon de se conditionner pour passer à autre chose.

7. Planifiez des révisions périodiques

Les révisions périodiques sont très importantes car elles permettent d’analyser et d’ajuster ce qui ne fonctionne pas. Il est même possible qu’à un moment donné, vous deviez redéfinir l’objectif central. C’est tout à fait valable.

En complétant ces sept étapes, vous avez votre plan de développement personnel. L’idéal est que vous le rendiez très attirant, presque provocateur pour vous. Si vous le voyez avec réticence ou si vous pensez qu’il s’agit d’un poids ou d’un devoir important, repensez tout. Le secret est qu’il vous séduise !

Cela pourrait vous intéresser ...
L’importance de la créativité dans le développement personnel
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’importance de la créativité dans le développement personnel

La créativité est plus que de l'art, plus que de l'expression de soi. La créativité est intimement liée au développement personnel des individus.



  • Ponti, F. (2005). ¿Qué es esa cosa llamada crecimiento personal? Seis vías para aproximarse a la utopía. Capital Humano, (184).