Les quatre phases du processus créatif, selon Graham Wallas

Les quatre phases du processus créatif proposées par Graham Wallas façonnent l'un des modèles les plus acceptés. Les connaître et les suivre peut nous aider dans tout processus créatif.
Les quatre phases du processus créatif, selon Graham Wallas

Dernière mise à jour : 14 septembre, 2021

Le processus créatif est ceci : un processus. Il s’agit donc de réaliser plusieurs étapes de manière systématique. Il existe plusieurs approches à cet égard. Cependant, l’une des plus connues est celle des quatre phases du processus créatif proposé par Graham Wallas.

Pendant longtemps, on a cru que le processus créatif était lié à des agents externes. Des muses ou des génies qui intervenaient pour inspirer le créateur, par exemple. On sait aujourd’hui qu’il est le résultat d’une activité cérébrale intense et complexe. Son fonctionnement reste toutefois un mystère.

Graham Wallas était professeur d’université et théoricien en sciences politiques et relations internationales. Il se fit remarquer pour son leadership dans divers domaines et fonda, avec d’autres collègues, la London School of Economics à Londres. Nous lui devons l’une des thèses les plus intéressantes sur le processus créatif. Voyons de quoi il s’agit.

“L’humanité a besoin de pensée créative si nous voulons prévenir les catastrophes immédiates ou futures.”

-Graham Wallas-

Idées et créativité

Les idées sont des représentations mentales qui découlent du raisonnement ou de l’imagination d’un être humain. Elles sont associés à des processus de réflexion, de créativité et de capacité à appliquer l’intellect. Les concepts dérivent d’idées, qui sont à la base de toutes sortes de connaissances, qu’elles soient artistiques, scientifiques ou autres.

La créativité est la capacité ou l’habileté à générer de nouveaux concepts ou idées, à partir de ceux qui existent déjà. Elle cherche généralement à résoudre un problème. Cela implique une imagination constructive et une pensée divergente.

Bien que la créativité soit caractéristique de la cognition humaine, elle est également présente chez diverses espèces animales et totalement absente des systèmes algorithmiques de calcul. Chez l’homme, le processus créatif est très complexe et nécessite une communication entre les deux hémisphères cérébraux, englobant notamment la mémoire et l’intelligence.

Nous ne connaissons pas tous les processus mentaux auxquels la créativité peut participer, mais il est clair pour les experts qu’elle est étroitement associée à l’imagination. Un pouvoir mental qui nous permet de recréer des actions, des conséquences ou des initiatives dans un espace abstrait avant de les concrétiser.

phases du processus créatif

Les quatre phases du processus créatif de Graham Wallas

Bien qu’il existe diverses approches qui analysent et synthétisent la génération d’idées créatives, l’une des plus notables est celle proposée par Graham Wallas. Celui-ci propose un modèle de quatre phases du processus créatif qui suivent un certain ordre. Voyons-les.

Phase 1 : Préparation

C’est la première des quatre phases du processus créatif. Elle cherche à identifier un problème dans un contexte donné et comprend la compilation d’une grande partie des informations déjà disponibles. Elle requiert un effort conscient et volontaire de compréhension et d’analyse.

Il convient de préciser ici que le problème lui-même n’aurait parfois même pas pu être identifié comme un problème, ce qui implique une plus grande complexité et précision pour le spécifier. Dans d’autres cas, le problème peut être perçu davantage comme une difficulté, un défi ou une tâche. Dans tous les cas, l’essentiel es cette phase est de bien comprendre la situation et ses implications.

Phase 2 : Incubation

Cette étape du processus créatif se caractérise par une déconnexion du problème qui nous concerne pour une durée indéterminée. Cette période est essentielle pour que les idées qui nous aideront à résoudre le problème puissent émerger et qu’elle s’opère inconsciemment.

Les idées surgiront spontanément dans un rêve, en marchant, lors d’un voyage ou à tout moment. C’est parfois à ce stade que beaucoup abandonnent, arrêtant ainsi les phases du processus créatif, notamment du fait de ne pas savoir attendre.

Phase 3 : illumination

De toutes les phases du processus créatif, l’illumination est le moment où les idées commencent à prendre forme. Elle correspond au moment où se posent les alternatives au problème initial. Certains auteurs appellent ce moment « l’expérience eurêka ». C’est l’étape où l’idée se matérialise en quelque chose de concret.

Cela inclut également le moment de plus grande satisfaction personnelle, devenant une récompense pour l’investissement réalisé. Du fait également d’avoir pu trouver une solution sur un chemin que personne n’avait parcouru auparavant.

Phase 4 : Vérification

Lors de la phase de vérification, l’objectif est d’évaluer les résultats afin de corriger ou d’améliorer certains aspects du résultat final. Il est également vérifié si le processus créatif a réellement porté ses fruits et répond aux attentes.

Dans le cas contraire, il faudra revenir à la phase d’incubation et envisager de nouvelles options pour atteindre l’objectif. Il convient de noter ici que si certains aspects fondamentaux ne furent pas pris en compte dès le départ, il faudra tout recommencer. Dans la plupart des cas, cette phase implique également la socialisation des résultats.

phases du processus créatif

Quelques considérations supplémentaires

Il convient enfin de noter que toutes les étapes du processus créatif présentent leurs propres défis. Il y a la partie intellectuelle, mais aussi la partie émotionnelle.

Par exemple, il peut être nécessaire de savoir gérer les difficultés qui surviennent toujours lorsqu’on fait un pas en avant et découvrons que certaines variables que nous n’avions pas entrent en jeu, comme devoir résoudre le problème dans un espace plus petit que ce que nous pensions. Il est en effet fréquent que l’intention d’abandonner se manifeste avec force à différents moments.

De même, la pression ou le désir de voir des résultats le plus tôt possible peuvent ruiner notre travail. Ce type de processus possède son propre rythme. La patience est donc une vertu nécessaire pour que cette idée créative finisse précisément par devenir concrète.

Cet article pourrait vous intéresser …

Cela pourrait vous intéresser ...
La stimulation cérébrale améliore la créativité
Nos PenséesLisez-le dans Nos Pensées
La stimulation cérébrale améliore la créativité

Découvrez comment la stimulation cérébrale pourrait nous aider à être plus créatif ainsi que quels sont ses autres effets sur le cerveau.



  • Impulsa, C. (2018). Las 4 etapas del proceso creativo según Graham Wallas.