La psychologie, une alliée face à la tempête

Nous avons tous vécu des moments difficiles à un moment de notre vie sans vraiment savoir comment nous en sortir, pensant que nous n'y arriverions jamais. La psychologie peut nous offrir la sortie tant attendue.

Dernière mise à jour : 11 juin, 2021

Les psychologues sont l’arc-en-ciel dans la vie de nombreuses personnes qui traversent des moments difficiles. Ceux qui cherchent une consolation par la psychologie trouvent en eux une figure de soutien inconditionnel.

La psychologie nous donne les connaissances et les outils. Elle nous aide à nous sentir compris malgré l’incohérence que l’on ressent. Elle nous apprend aussi petit à petit à se donner la trêve dont on a tant besoin. Mais le plus important est qu’elle nous aide à nous sentir accompagnés sur le chemin choisi, celui du bien-être.

“La psychologie, contrairement à la chimie, l’algèbre ou la littérature, est un manuel pour votre propre esprit. C’est un guide pour la vie.”

– RÉ. Goldstein –

Quand faut-il aller chez le psychologue ?

Face à la tempête, certaines personnes cherchent un moyen de se mettre à l’abri du barrage d’émotions négatives qui apparaissent lorsque tout se trouble. Sans le savoir, sous leur parapluie, elles abritent aussi leurs peurs, leurs frustrations et les souvenirs qui provoquent nostalgie, tristesse et réticence, apathie

Il est plus facile d’ignorer ces émotions qui dérangent. Ces personnes évitent ainsi l’inconfort. Mais pourquoi vivre à moitié ? Pourquoi ne pas se mouiller sous la pluie et profiter de la vue de l’arc-en-ciel ? Pourquoi ne pas expérimenter tout ce que la vie nous offre ?

La réponse est la peur de souffrir, de passer un mauvais moment. Nous serions capables de vendre notre propre âme pour ne pas ressentir le moindre malaise.

Retarder la décision de nous mettre entre les mains d’un psychologue professionnel ne fait que nous éloigner de nous-mêmes et de tout ce que la vie a à offrir.

La psychologie : la connaissance de soi

Sur le chemin qui nous mène au bien-être, nous devons non seulement faire face aux défis qui se présentent à nous, mais nous devons également faire face à nos propres peurs et souhaits. Être conscient de qui nous sommes et de qui nous devenons n’est pas toujours un chemin agréable. Grâce à la psychologie, nous pouvons apprendre à nous autogérer.

C’est un élément essentiel que la personne doit prendre en compte pour travailler à son autogestion personnelle et construire une vie pleine de sens qui lui procure du bonheur. Les psychologues deviennent des pièces fondamentales du processus de connaissance de soi de chacun des patients. Ce sont de potentiels allés.

Grâce à la psychologie, un nouveau monde s’ouvre devant eux qui diffère grandement de leur réalité particulière, celle qu’ils ont créée avec chacune de leurs expériences jusqu’à présent. Alors, si aller chez le psychologue a d’innombrables aspects positifs, pourquoi y a-t-il tant de préjugés ?

Les mythes sur la psychologie

Dans notre société, il existe de nombreux préjugés autour de la psychologie. En raison de ces préjuges, le travail des psychologues n’est pas correctement valorisé :

  • “Aller chez le psychologue, c’est être fou”. Aller chez le psychologue est plus un signe de responsabilité que de faiblesse. Chacun de nous est responsable de sa vie et lorsque nous avons un problème, nous devons le résoudre. Aller voir un psychologue, c’est simplement chercher une aide spécialisée.
  • “Les psychotropes sont le seul traitement efficace contre les troubles psychologiques.” Un psychologue ne prescrit pas de médicaments, il nous apprend à vivre sans eux et à comprendre quand ils sont nécessaires, car ils atténuent certains symptômes.
  • “J’ai de la famille et de nombreux amis qui me soutiennent.” Le soutien social est essentiel, mais la psychologie va au-delà des conseils de l’entourage.
  • “Je ne crois pas aux psychologues.” La psychologie est une science qui étudie le comportement humain et les processus mentaux. Le psychologue est un professionnel qui a suivi une formation universitaire en plus d’être spécialisé dans le domaine de la psychologie clinique et de la santé.
  • “Rien qu’en parlant, les problèmes sont résolus.” Le processus thérapeutique demande du temps et un engagement de la part de la personne qui y est impliquée, et sa participation active est fondamentale.
  • “La psychologie est un phénomène de mode.” La psychologie est une science et de plus en plus d’études démontrent l’efficacité de nombreux processus, techniques et thérapies.

La thérapie psychologique est efficace. À l’époque, Irving Kirsch et son équipe de recherche ont brisé le mythe selon lequel les psychotropes étaient le meilleur allié pour le traitement de la dépression. Aujourd’hui, nombreux sont ceux qui continuent d’unir leurs forces pour que le travail des psychologues soit reconnu.

Le coeur d’un psychologue

Les psychologues adorent leur métier par-dessus tout et leur principale préoccupation est les personnes qu’ils rencontrent dans leur travail quotidien. Ils ont également un engagement ferme envers la psychologie, dans le but d’améliorer la vie des gens.

Les principaux objectifs sont axés sur l’établissement d’une bonne relation avec les patients et le respect de leur espace et de leurs décisions. Ils se limitent à les accompagner tout au long du processus thérapeutique. Le psychologue :

  • est plein d’empathie et de compréhension.
  • est doué pour l’écoute.
  • a de l’expérience pour assembler des pièces détachées.
  • a le don de la parole.
  • est très observateur.
  • encourage le cerveau et le cœur à se comprendre.
  • sait éclairer et mettre en lumière d’autres perspectives.

Les psychologues, en tant que professionnels, ont l’ obligation de veiller à ce que la psychologie soit accessible à tous ceux qui traversent une situation qui les dépasse. Et ce, afin qu’ils puissent regarder vers l’avenir avec détermination et profiter du paysage que la vie nous offre, qu’il pleuve ou non.

“La science moderne n’a pas encore produit un médicament aussi efficace que quelques mots gentils.”

Sigmund Freud

Cela pourrait vous intéresser ...
Lisez-le dans Nos Pensées
Notre cerveau nous trompe : l’expérience de Persinger

L'expérience de Persinger tente de nous montrer que notre cerveau nous trompe. Nous faisons souvent confiance à nos sens et nous commettons