L'anxiété affecte la qualité de nos relations

Lorsque l'anxiété devient un troisième membre dans une relation, la souffrance apparaît. Le style de communication change et des disputes, de l'irritabilité et même de la froideur émotionnelle s'installent. Il faut être attentif aux indicateurs.
L'anxiété affecte la qualité de nos relations
Valeria Sabater

Rédigé et vérifié par le psychologue Valeria Sabater.

Dernière mise à jour : 23 septembre, 2022

L’anxiété affecte la qualité de nos relations. Elle le fait, par ailleurs, d’une manière dont nous ne sommes pas conscients. En effet, elle agit presque comme un rouleau compresseur invisible qui écrase tout : l’humour, la motivation, l’envie et même notre capacité à nous connecter aux autres.

L’esprit anxieux perçoit, pense et ressent le monde en « mode alerte ». Il est presque toujours guidé par un sentiment de menace, de méfiance et de peur.

Daniel Defoe, auteur d’ouvrages tels que Robinson Crusoé ou Moll Flanders, disait que le poids de l’anxiété chez l’être humain est proportionnel au mal qu’elle génère dans son environnement. Malheureusement, ce n’est pas seulement cet état psychologique qui cause tant de souffrance chez ceux qui en sont atteints. Son impact transcende la personne elle-même et brouille sa réalité, de nombreuses et infinies manières.

Le rendement au travail diminue. La communication change, on y voir naviguer les émotions les plus adverses comme la tristesse, la colère, la peur, la nervosité, etc. Tout cela fait varier la manière dont nous nous adressons aux autres ; on est moins patient et, pire encore, on voit parfois apparaître cette pointe de méfiance ou cet épuisement chez celui qui n’est même plus capable de comprendre les autres.

Cependant, la manière dont l’anxiété affecte les relations dans notre environnement dépendra toujours du degré dans lequel la personne se trouve.

Nous pouvons tous ressentir du stress à un certain moment de notre vie. Ou nous sentir plus anxieux que la normale lors de certaines périodes. Néanmoins, il y a des personnes qui, sans le savoir, sont touchées par un trouble anxieux généralisé ou d’autres troubles dans lesquels l’anxiété est présente depuis des années.

Dans ces derniers cas, de multiples problèmes et difficultés apparaissent en permanence. Voyons-les ci-dessous.

Homme rétréci représentant comment l'anxiété affecte la qualité de nos relations

L’anxiété affecte la qualité de nos relations : des aspects que nous devons connaître

L’anxiété affecte la qualité de nos relations et elle peut le faire de plusieurs façons. Chaque cas est unique et chaque expérience exceptionnelle, mais il y a toujours une série de schémas qui se répètent.

Il y a des gens qui mettent de nombreuses années à recevoir un diagnostic, ce qui les amène à construire, par exemple, des relations affectives où le malheur est toujours omniprésent.

Dans d’autres cas, le partenaire lui-même est conscient qu’il se passe quelque chose. Il y a un changement soudain de comportement, de communication et même de santé ou de mode de vie. Dans ces dernières situations, il est plus facile d’identifier le problème. C’est aussi un moment où le plus grand soutien possible est nécessaire.

Découvrons ci-dessous comment l’anxiété affecte la qualité de nos relations.

Voici comment le trouble anxieux se manifeste dans la relation de couple

Pour comprendre l’impact de ce trouble psychologique sur la relation, nous disposons de multiples études. L’une d’elles est celle réalisée à la Temple University de Philadelphie, aux États-Unis. Dans ce travail, la situation de 33 couples – avec un membre qui souffrait d’un trouble anxieux – a été analysée. Voici ce que l’on a pu voir :

  • Il y a un haut niveau de douleur émotionnelle, qui n’est pas seulement ressenti par la personne qui souffre d’anxiété. L’autre finit également par en souffrir.
  • Il y a un sentiment de culpabilité. S’il y a quelque chose qui ne va pas à la maison ou si le couple souffre d’un problème, la personne anxieuse place la responsabilité sur ses épaules.
  • On note une irritabilité et des sautes d’humeur. Il peut y avoir des moments où un plus grand besoin de proximité est perçu et d’autres moments où on note une froideur émotionnelle.
  • Les disputes peuvent être constantes et des prises de distance peuvent se créer.
  • L’anxiété, comme nous l’avons souligné au début, nous place dans un sentiment de menace constante. Une telle chose amène l’esprit à interpréter certains stimuli de manière erronée et destructrice. Par exemple, les silences, ou certains gestes et paroles, peuvent faire sentir à la personne que son partenaire éprouve un malaise, du mépris ou un manque d’amour. C’est une façon d’ajouter plus de souffrance à cette situation.

Les personnes souffrant de troubles anxieux sont plus susceptibles d’être célibataires et ont des taux de divorce plus élevés (Priest, 2013).

Homme éloigné de sa petite amie

L’anxiété peut générer une dépendance affective

Ces données sont importantes. Une façon dont l’anxiété affecte la qualité de nos relations est sa façon de créer des liens basés sur la dépendance. Ceci est fréquent chez les patients souffrant d’un trouble anxieux généralisé. Voyons les schémas comportementaux et psychologiques qui les définissent :

  • Les personnes atteintes de TAG (trouble anxieux généralisé) ont un besoin très intense de proximité. Ils cherchent continuellement à obtenir de l’affection, de la sécurité et du calme. Cela les amène à construire des liens très codépendants dans lesquels, malheureusement, ils ne se sentent jamais satisfaits. Leurs partenaires ne peuvent pas couvrir tous leurs besoins et cela génère plus de frustration, plus d’anxiété.
  • Ces personnes se caractérisent par le fait de trop penser. Elles visualisent les possibilités les plus défavorables pour chaque situation, comme par exemple être trompé, ne pas être aimé parce qu’on s’est comporté de telle ou telle manière, etc.
  • Elles craignent par dessus tout d’être rejetées et ont besoin d’un renforcement immédiat de leurs besoins. Autrement dit, si ces patients envoient un message à leur partenaire, ils s’attendent à une réponse instantanée. S’ils font une demande, s’ils communiquent ou posent une question, ils s’attendent à avoir immédiatement une réponse. Si cela ne se produit pas, l’ombre de la méfiance et le fantôme de la peur surgissent.

L’anxiété peut conduire à l’évitement

Il y a des gens qui évitent les relations comme stratégie d’adaptation pour faire face à leur anxiété. Grâce à cela, ils peuvent éviter les émotions négatives (par exemple, la déception ou la frustration) en ne révélant pas leurs sentiments, en s’ouvrant ou en étant vulnérables. Ces personnes sont souvent perçues comme froides, émotionnellement indisponibles, manquant d’empathie, voire distantes, même si elles recherchent en réalité une proximité.

Dans une étude, il a été constaté que les personnes atteintes d’un trouble d’anxiété sociale étaient moins susceptibles de recevoir du soutien de leurs partenaires amoureux et d’être solidaires dans leurs relations…

Pour conclure, comme nous pouvons le voir, l’anxiété affecte la qualité de nos relations. La même chose se produit avec d’autres conditions, telles que la dépression ou tout autre type de maladie mentale. Dans ces circonstances, l’essentiel est la compréhension, la proximité et ce soutien indéfectible pour convaincre la personne affectée de demander une aide spécialisée.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’anxiété chronique, qu’est-ce que c’est ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
L’anxiété chronique, qu’est-ce que c’est ?

L'anxiété chronique définit des états d'inquiétude et de souffrance psychologique constante qui conduisent à des phobies, des crises, etc.



  • Hardee, J. T. (2003). An overview of empathy. The Permanente Journal7(4), 51.
  • Porter, E., & Chambless, D. L. (2017). Social anxiety and social support in romantic relationships. Behavior therapy48(3), 335-348.
  • Meek, W. (2022, 6 de junio). How anxiety affectsrelationships. Verywellmind. https://www.verywellmind.com/how-anxiety-can-cause-relationship-problems-1393090
  • Priest, J. B. (2013). Anxiety disorders and the quality of relationships with friends, relatives, and romantic partners. Journal of clinical psychology69(1), 78-88.
  • Talia I. Zaider , Richard G. Heimberg Anxiety Disorders and Intimate Relationships: A Study of Daily Processes in Couples. Journal of Abnormal Psychologie. 2010 Feb; 119(1): 163–173. doi: 10.1037/a0018473