Découvrez 5 films controversés à leur sortie

Nombreuses ont été les sorties controversées dans l'histoire du cinéma. Cependant, certains films sont devenus cultes et méritent qu'on leur prête une soirée cinéma.
Découvrez 5 films controversés à leur sortie

Dernière mise à jour : 11 décembre, 2020

Il y a des films controversés dès leur sortie qui connaissent toujours du succès, qui persistent dans notre mémoire culturelle. C’est le genre de films qui marquent une époque, déterminent une nouvelle esthétique ou produisent un scandale moral.

Ces films controversés à leur sortie contenaient les scènes de sexe les plus choquantes, la violence la plus horrible ou le langage le plus obscène. Ou du moins, c’est à cette époque que les militants, à juste titre, les adeptes d’une religion et les gardiens de la culture ont tiré la sonnette d’alarme.

Pourtant, certains de ces films ont remporté des Oscars et font partie des meilleurs, malgré (ou peut-être à cause) de leur nature incendiaire. Oublions les films désagréables comme A Serbian Film, Cannibal Holocaust ou Irréversible. Dans cet article, nous voulons vous recommander quelques films controversés à leur sortie et qui ont vieilli (ou vont vieillir) en beauté.

Brokeback Mountain, Ang Lee, 2005

Déploré par les conservateurs politiques et religieux, ce film a façonné une romance gay/bisexuelle conventionnelle à l’écran. Il a été salué par les critiques et le public. Près d’un quart de siècle après Making Love (1982), qui avait un thème similaire, ce mélodrame nominé pour le meilleur film est apparu.

Il traite de deux jeunes cow-boys qui se retrouvent à un rendez-vous sans le savoir, alors qu’ils étaient bergers en 1963. Il raconte comment leur amour malheureux a affecté leur vie au cours des trois décennies suivantes.

Certaines organisations catholiques conservatrices ont qualifié le film de “moralement offensant” pour sa représentation ouverte d’une relation homosexuelle. D’autres ont critiqué le film comme étant sexuellement propagandiste.

Les groupes fondamentalistes chrétiens conservateurs ont cité le film comme glorifiant l’homosexualité et poussant à sa propagation. Ceux qui ont critiqué le film ont été qualifiés d'”homophobes”.

Bien qu’il ait été salué comme un film “révolutionnaire” pour le cinéma gay, ni les deux acteurs principaux du film, ni son réalisateur, ni ses scénaristes n’étaient gays. Le film a été annoncé à l’origine sans référence spécifique à sa teneur homosexuelle.

Baise-moi, Virginie Despentes, 2000 : un des films controversés toujours d’actualité

Hybride de Tueurs Nés et de Thelma & Louise, ce drame sur deux femmes qui ont été abusées et sont devenues des justicières a été interdit dans leur France natale. La controverse était grande à cause de la censure, car la même violence est courante dans les films mettant en scène des hommes.

C’est une œuvre d’art audacieuse et scandaleuse sur la rage sexuelle féminine. La première collaboration entre la cinéaste française Virginie Despentes et la star du porno Coralie Trinh Thi a donné naissance à la fuite impitoyable et irrationnelle de deux femmes endurcies. Le scénario a été adapté du roman de Despentes de 1995. Il est considéré comme un film culte.

La vie de Brian, Monty Python, 1979 : un des films controversés

Les Monty Python pouvaient se moquer de la Reine sans s’attirer d’ennemis, sans problème. Mais dès qu’ils ont fait une satire sur un clochard nazaréen moyen pris pour le Messie, leurs membres ont commencé à recevoir des menaces de mort. Des manifestations ont suivi.

Les organisations chrétiennes se défendaient que se moquer de Jésus était un péché mortel. L’ironie était que les Monty Python se moquaient en fait des fanatiques religieux.

Psychose, Alfred Hitchcock, 1960

Les spectateurs habitués aux thrillers Technicolor polis d’Hitchcock ont été stupéfaits par cette surprise en noir et blanc. Le film a également osé tuer la star Janet Leigh avant même d’être arrivé au milieu de l’histoire.

Le thriller psychologique puissant et complexe d’Alfred Hitchcock a été l’inspiration de tous les films d’horreur et de suspense modernes. À lui seul, il a inauguré une ère de slashers avec des meurtres sanglants et des images choquantes.

Psychose a également brisé toutes les conventions cinématographiques. Dès sa première scène, il montre son premier rôle féminin en sous-vêtements. Il tue ensuite sa “star” principale, Janet Leigh, bien avant que le film ne soit terminé. La scène de meurtre sous la douche fait désormais partie de l’histoire du cinéma.

Psychose a tellement de couches et est si complexe qu’il faut de multiples visionnages pour en saisir toute la subtilité. Ce film n’a pas été clairement compris par ses critiques lors de sa sortie. L’horreur et le suspense ont été créés dans l’esprit du public, bien que l’histoire inclue des sujets tabous tels que le travestissement, l’inceste implicite et les signes de nécrophilie.

L’Homme au bras d’or, Otto Preminger, 1955

Frank Sinatra joue dans ce film d’Otto Preminger, la première description de la dépendance à l’héroïne dans un film hollywoodien. Les gardiens de la morale ont alors paniqué.

Au lieu de cela, les spectateurs ont avidement couru le risque de cultiver des addictions différentes et délicieuses : un besoin essentiel des élégantes séquences de montage de film de Saul Bass et des bandes sonores de film d’Elmer Bernstein. Après avoir fait l’histoire avec Carmen Jones, Otto Preminger a réalisé ce film noir audacieux.

Lolita, Adrian Lyne, 1997

Lolita avait encore le pouvoir de surprendre, même 35 ans après l’adaptation modérée de Kubrick. La version sensuelle et érotique du roman de Vladimir Nabokov, réalisée par le réalisateur Adrian Lyne en 1997, parle d’une jeune “nymphe” de 14 ans (Dominique Swain) et d’un professeur obsédé par elle nommé Humbert Humbert (Jeremy Irons).

Dès le début, sa couverture d’un sujet aberrant, encore tabou et sensible, la sexualité infantile et la pédophilie incestueuse, a suscité d’intenses critiques. Des groupes extrémistes ont accusé le film de promouvoir la pédophilie.

Cependant, il semble peu probable que le film ait toléré ou encouragé un comportement antisocial. Il ne contenait pratiquement aucune nudité féminine. Un double corps a été utilisé dans une brève scène de sexe nocturne en basse lumière. De plus, un soin particulier a été apporté à cet aspect tout au long du tournage.

Cela pourrait vous intéresser ...
Erin Brockovich : l’antihéroïne que personne n’attend, mais dont tout le monde a besoin
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Erin Brockovich : l’antihéroïne que personne n’attend, mais dont tout le monde a besoin

Découvrez l'histoire de Erin Brockovich dans le film éponyme, qui parle du parcours de cette femme pour obtenir la justice.