Conscience émotionnelle de soi : en quoi consiste-t-elle ?

Une haute conscience de soi est un indicateur de bien-être psychologique. Il s’agit d’une compétence extraordinaire de l'intelligence émotionnelle. Poursuivez votre lecture et découvrez en quoi consiste la conscience émotionnelle de soi.
Conscience émotionnelle de soi : en quoi consiste-t-elle ?
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 15 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 15 novembre, 2021

La conscience émotionnelle de soi est la capacité qu’ont les personnes à se connecter et à comprendre leurs états émotionnels. Quelque chose de si facile à définir est en fait une dimension très compliquée à mettre en œuvre. Se surveiller n’est pas une tâche à laquelle nous dédions beaucoup de temps. Nous ne la considérons en effet pas importante, ou le faisons de manière incorrecte.

Au lieu d’essayer de comprendre l’émotion que nous ressentons, il est davantage cathartique de la rafistoler. Un exemple de cela consiste à se tourner vers la nourriture pour soulager l’anxiété ou le mal-être, ou de passer deux heures à jouer aux jeux vidéo pour ne pas penser à ce qui fait mal, à ce qui nous préoccupe. De sorte que nous nous exilons progressivement de notre univers émotionnel. De nombreuses personnes préfèrent en effet les négliger plutôt que de faire face à ce qu’elles veulent vraiment nous dire.

Il convient ici de considérer un petit détail. Une haute conscience de soi est un indicateur de bien-être psychologique. C’est disposer de la capacité de savoir ce qui se passe en nous. Il s’agit d’une compétence extraordinaire de l’intelligence émotionnelle. De même, ceux qui se permettent d’approfondir cette dimension sont également en mesure de comprendre les émotions des autres.

La conscience émotionnelle de soi nécessite un travail constant. C’est un choix conscient de mettre en lumière ce qui se cache en soi.

conscience émotionnelle de soi

A quoi sert la conscience émotionnelle de soi ?

Ce que nous ressentons façonne notre façon de penser et nous incite à nous comporter de telle manière. Connaître cette simple règle de trois, nous permet de déduire ce que signifie ne pas connecter, comprendre ou dominer chaque émotion qui nous contrôle en toute circonstance. Sans conscience émotionnelle de soi, nous agissons souvent sur une simple impulsion, ce qui conduit à des comportements clairement inadaptés.

Or, dans le domaine des sciences sociales, la conscience de soi constitue une variable psychologique de grande importance pour la santé mentale et pour nos performances quotidiennes. Des travaux de recherche tels que ceux menés par les universités de Californie du Sud et de Hambourg en Allemagne montrent que la conscience de soi est la capacité à reconnaître sa propre existence.

Sans elle, nous ne pourrions pas réfléchir sur nous-mêmes, sur nos décisions, nos relations et la façon dont nous comprenons le monde. De sorte qu’il est également essentiel que cette dimension intègre l’aspect émotionnel. Comme le souligne Daniel Goleman, il semble que ce domaine soit le moins visible au sein de la théorie de l’intelligence émotionnelle, alors qu’il est déterminant. Essayons de comprendre pourquoi.

La nécessité d’arrêter de fonctionner en mode “pilote automatique”

La conscience émotionnelle de soi est décisive pour avoir un meilleur contrôle sur nous-mêmes, sur ce que nous pensons, décidons et faisonsL’absence de contrôle adéquat de cette dimension nous amène en effet à agir en pilote automatique. En d’autres termes, nous nous laisserons entraîner par les événements quotidiens sans savoir comment agir.

Nous nous limiterons également à être esclaves de nos émotions, frustrations, colères ou tristesses, sans savoir comment les réguler.

Maîtriser les émotions pour obtenir ce que nous souhaitons

Sans conscience émotionnelle de soi nous nous laissons emporter par le stress, l’anxiété, l’angoisse, l’inquiétude constante… Rien ne peut se réaliser lorsque l’esprit vagabonde de manière erratique et conditionné par ces états émotionnels. Sans maîtrise émotionnelle de soi, il ne peut y avoir de maîtrise comportementale de soi, de motivation et d’orientation vers le succès.

Dès que nous prenons contact avec ce qui se passe en nous, nous prenons soin de nous de manière adéquate pour réguler ce que nous ressentons. Ainsi, celui qui a une bonne maîtrise de la conscience émotionnelle de soi peut orienter ses émotions et ses pensées vers les objectifs qu’il se fixe.

Conscience émotionnelle de soi interne et externe pour améliorer les relations et favoriser l’estime de soi

Des travaux derecherchede l’Université IE de Madrid évaluèrent les bienfaits du développement de compétences basées sur la conscience émotionnelle de soi chez les étudiants. Ils purent constater que cela ne permettait pas uniquement de favoriser la concrétisation des objectifs, comme nous le soulignions antérieurement.

En effet, cette dimension favorise par ailleurs une meilleure compréhension des états émotionnels internes pour optimiser les relations avec les autres. La conscience externe de soi est celle qui nous permet de nous connecter aux réalités des autres et d’agir en harmonieCela nous permet également de travailler de manière créative et productive, à la fois individuellement ou en groupe, en nous sentant fiers de nous-mêmes et en augmentant l’estime de soi (Silvia et O’Brien, 2004).

La conscience émotionnelle de soi est l’un des 5 piliers de l’intelligence émotionnelle, avec l’autorégulation, l’empathie et les compétences sociales.

conscience émotionnelle de soi

Comment puis-je améliorer cette compétence ?

La conscience émotionnelle de soi ne s’obtient pas en pratiquant le yoga ou la méditationNous avons besoin d’approches plus solides avec lesquelles nous engager au quotidien. Il s’agit en effet un d’exercice de dialogue constant avec nous-mêmes pour nous surveiller, nous connaître et nous contrôler. De sorte que, de manière générale, les stratégies suivantes peuvent nous aider :

  • Connectez-vous à chaque émotion ressentie. Donnez-lui de l’espace, reconnaissez-la et demandez-vous pourquoi elle est là.

  • Prenez conscience de la façon dont ces émotions affectent votre vie, comment vous réagissez, décidez, relationnez… Supposons que ce soit le bon moment pour faire un changement, contrôler et transformer ces états émotionnels afin qu’ils vous aident dans votre vie quotidienne.

  • Clarifiez vos valeurs, vos objectifs et vos significations vitales. Êtes-vous en harmonie avec eux ? Agissez-vous selon ces principes ou devriez-vous également améliorer certains aspects ?
  • Apprenez à vous connecter avec les réalités émotionnelles des autres pour agir en harmonie, avec respect, avec assertivité.

Pour conclure, il est temps de développer au maximum cette compétence psychologique. En effet, être émotionnellement conscient de soi améliore notre bien-être social et mental pour devenir plus compétent et épanoui.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Types d’intelligence émotionnelle : à laquelle vous identifiez-vous ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Types d’intelligence émotionnelle : à laquelle vous identifiez-vous ?

L'intelligence émotionnelle n'est pas unique, à l'instar des autres formes d'intelligence. Nous vous disons tout à ce sujet.



  • Brockner, J., Hjelle, L., &Plant, R. W. (1985). Self-focused attention, self-esteem, and the experience of state
    depression. Journal of Personality, 53, 425-434.
  • Carver, C. S. (1975). Physical aggression as a function of objective self-awareness and attitudes toward
    punishment. Journal of Experimental Social Psychology, 11, 510-519.
  • Duval, T. S., &Silvia, P. J. (2001). Self-awareness and causal attribution. Boston: Kluwer Academic.
  • Mousa, Rayah & Al-Bajali, Rayah Mousa. (2019). The impact of Emotional Self Awareness (ESA) and Personal Growth Initiative (PGI) on Goal Attainment in Final Year Bachelor Students. 10.13140/RG.2.2.22832.92161.
  • Silvia, Paul. (2002). Self-awareness and Emotional Intensity. Cognition & Emotion – COGNITION EMOTION. 16. 195-216. 10.1080/02699930143000310.
  • Sutton A. (2016). Measuring the Effects of Self-Awareness: Construction of the Self-Awareness Outcomes Questionnaire. Europe’s journal of psychology12(4), 645–658. https://doi.org/10.5964/ejop.v12i4.1178