Choisissez bien avec qui partager vos sentiments

En partageant nos préoccupations ou nos sentiments, nous voulons être compris, non jugés. Identifier les personnes qui peuvent jouer avec succès ce rôle est une compétence qui peut nous beaucoup aider et la première étape pour se sentir mieux.
Choisissez bien avec qui partager vos sentiments
Valeria213

Rédigé et vérifié par la psychologue Valeria213 dans 25 novembre, 2021.

Dernière mise à jour : 25 novembre, 2021

Vous vous êtes sûrement déjà demandé avec qui il convenait le mieux partager vos sentiments. Toutes les personnes ne sont pas réceptives ou indiquées, peu importe à quel point elles peuvent sembler proches. Il y a également ceux qui, avec toute leur bonne foi, finissent par émettre le commentaire le plus malheureux, dictant des conseils alors que nous cherchons seulement être écouté. De sorte qu’il est bon de disposer de quelques lignes directrices qui aident l’intuition lorsqu’il s’agit d’identifier les meilleurs pour un tel rôle.

On nous répètent souvent partager ce que nous ressentons avec les autres est quelque chose d’aussi positif que cathartique. On ne nous précise néanmoins pas toujours que toutes les personnes ne sont pas à même de participer à cet art émotionnel.

Si nous faisions un tour dans le passé, nous aurions sûrement cessé à un moment donné de partager notre douleur, notre joie ou notre surprise avec quelqu’un. Il s’agit là de quelque chose qui arrive fréquemment. Nous pensons que cet ami, ce collègue ou même cette sœur peuvent être réceptifs à nos sentiments.

Nous constatons néanmoins que ce quelqu’un n’est finalement pas le refuge que nous imaginions. Il n’attache aucune importance à ce qui nous travaille à l’intérieur. Il y a aussi ceux qui nous jugent ou ceux qui sont tout simplement très maladroits dans ce type de situation sociale. Ils sont capables de se mettre à notre place, mais ils ne savent alors pas revenir à la leur et nous aider.

« Rester silencieux est la façon dont vous apprenez à écouter. Écouter est la façon dont vous apprenez à parler. Et en parlant, vous apprenez à vous taire ».

-Diogène-

 partager vos sentiments

Avec qui pouvez-vous partager vos sentiments ?

Charlote Brontë disait que l’intérêt de l’auditeur stimule la langue du locuteur. Nous avons tous vécu cela à maintes reprises. Il s’agit de quelque chose qui soigne et de réconforte.

À tel point que des études telles que celle menée par le Dr Ullrich Wagner de l’Université de Münster, en Allemagne, nous montrent que partager ses sentiments avec de bons amis active le système de récompense du cerveau. La sensation de bien-être augmente en effet après ces moments de complicité.

Le contraire arrive néanmoins souvent. Nous pensons que nous pouvons approcher certaines personnes de confiance pour leur faire partager certaines expériences et sentiments, puis le regretter. Cela peut avoir des conséquences importantes.

Prenons un exemple : si un adolescent franchit le pas et décide de partager ses sentiments et qu’il obtient une critique ou une moquerie en retour, différents scénarios peuvent se produire. Tout d’abord, qu’il ne partage plus rien d’autre. Ensuite, qu’il commence à remettre en question sa valeur en tant que personne. Ce processus qui peut en outre grandement nuire à son estime de soi.

Comme nous pouvons le constater, toutes les personnes ne sont pas capables d’écouter ou d’apporter un soutien émotionnel. Alors, comment savoir avec qui partager vos sentiments ? Voici quelques clés qui vous aideront.

 partager vos sentiments

Partager vos sentiments n’est pas une forme de communication, soyez prudent

Certaines personnes n’utilisent pas de filtresElles n’ont aucun problème à être honnête avec qui le hasard les rapproche. Ce sont ces personnes qui partagent chaque pensée et sentiment avec des collègues, des voisins ou des connaissances. Les conséquences de cette pratique aveugle sont souvent aussi graves que désastreuses.

Souvenons-nous qu’il convient d’être prudent et intelligent. Que quelqu’un soit à nos côtés ne qualifie pas cette personne pour être le support adéquat de notre réflexion. Partager des émotions ou des sentiments n’est pas simplement une autre forme de communication. C’est en effet quelque chose de plus intime et délicat.

Écoutez sans juger, écoutez sans donner de conseils

Lorsque nous choisissons de partager quelque chose avec quelqu’un, nous ne nous attendons pas à ce qu’il résolve le problème à notre place. Nous souhaitons souvent qu’une personne soit capable de nous écouter et, surtout, de nous comprendre.

De sorte qu’il est courant d’être sincère avec cette personne qui n’hésite pas à nous donner un arsenal de conseils et même un plan de route sur ce que nous devons faire. Il y a aussi ceux qui sont agiles au moment de porter un jugement : « tu n’aurais pas dû faire les choses comme ça » , « tu es trop confiant », « tu t’es encore trompé, il est clair que ce n’est pas ton truc »…

Toutes ces dynamiques sont ce que nous devons éviter. Si vous voulez partager vos sentiments avec quelqu’un, choisissez bien. Recherchez cette personne qui est bonne pour écouterproche pour avoir de l’empathie et capable de vous montrer une compréhension authentique.

 partager vos sentiments

Certaines personnes sont un foyer, elles créent des espaces émotionnellement sûrs

Si vous cherchez quelqu’un avec qui partager vos sentiments, choisissez celui qui sait être un refuge. Certains amis ou même des connaissances ont la capacité particulière de créer des espaces sûrs où la confiance est palpable, où l’on se sent bien, en sécurité et compris. Il peut donc arriver que cette personne capable de nous écouter selon nos besoins ne soit pas précisément notre partenaire ou même cet ami de longue date.

Indépendamment de ce que nous pouvons penser qu’il se passe, c’est normal. Ces figures qui furent toujours avec nous ne sont pas toujours les plus à même de nous écouter. Nous savons qu’elle veulent le meilleur pour nous, mais il y a des moments où nous avons besoin d’autres perspectives, d’un type de soutien qui défend nos intérêts de manière plus ou moins émotionnelle.

Il s’agirait donc de savoir chercher, de savoir trouver cet être spécial capable de nous écouter comme nous le méritons. Soyons prudents et intelligents lorsqu’il s’agit de partager des sentiments. Un commentaire malheureux peut faire beaucoup de dégâts. Mais un regard qui nous accueille avec affection, sans jugement, réconforte et guéritPensons-y.

Cela pourrait vous intéresser…

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment briller sans cacher votre lumière ?
Nos Pensées
Lisez-le dans Nos Pensées
Comment briller sans cacher votre lumière ?

La vie est un voyage de possibilités presque infinies pour briller où des parcours pleins d'obstacles et de contretemps nous mettent à l'épreuve.



  • Ullrich Wagner, Lisa Galli, Björn H. Schott (2015) Beautiful friendship: Social sharing of emotions improves subjective feelings and activates the neural reward circuitry. Social Cognitive and Affective Neuroscience, Volume 10, Issue 6, June 2015, Pages 801–808, https://doi.org/10.1093/scan/nsu121