Ce qui n'est pas commencé n'aura jamais de fin

Nous sommes souvent intimidés lors du démarrage d'un nouveau projet en raison de la peur de vivre une expérience différente ou mauvaise. Savoir faire face à ces peurs est essentiel pour vivre une vie bien remplie qui, même avec des erreurs, serait beaucoup plus intense. Voici quelques réflexions à ce sujet.

Dernière mise à jour : 05 janvier, 2022

Il n’y a qu’une seule façon de savoir quelle est la fin de quelque chose, et c’est de la commencer. De toute autre manière, vous ne pourrez jamais connaître l’issue des événements si vous n’avez pas le courage de les affronter, de les déclencher et de continuer jusqu’au dernier souffle.

Tout ce qui commence dans la vie mérite une fin. Parfois ce sera positif, et parfois non. Mais il faut terminer pour fermer la porte et permettre à une ou à d’autres de s’ouvrir. Sinon, nous vivrons dans un monde d’incertitude constante dans lequel nous n’avançons pas. Nous marcherions à reculons car rien ne finirait jamais, et la boule de neige deviendrait chaque jour plus grosse.

Ouvrir et fermer des portes

La vie nous offre constamment des opportunités qui peuvent être assimilées à des portes qui s’ouvrent. Chacune d’elles est un moment vital où un chemin, peut-être lumineux et prometteur, peut-être sombre et lugubre, nous permet de le parcourir jusqu’à son terme.

Cependant, si nous décidons de ne pas le parcourir, nous ne saurons jamais où il nous mène. Nous pouvons regarder depuis le pas de la porte, nous pouvons voir sa lumière, mais elle est trop brillante et nous éblouit. Nous reculons alors et n’arpentons pas ce chemin. Peut-être qu’il fait excessivement sombre et que cela nous fait peur parce que l’avenir est noir. De sorte que nous décidons de ne pas avancer.

Si c’est votre façon de voir la vie, que vous avez toujours un “mais”, peut-être devriez-vous repenser certaines questions. Avez-vous pensé à la peur de vivre ? Peut-être que prendre des risques vous tourmente et préférez l’incertitude et l’immobilité ? Préférerez-vous ne rien commencer que vous ne finirez pas, et ainsi finir par ne jamais commencer aucun projet, rêve ou illusion ?

Eh bien, si votre vie est ainsi, peut-être devriez-vous penser que tout ce qui ne commence pas n’aura jamais de fin. Bien sûr, ce n’est pas la meilleure façon d’exister, car ainsi, en évitant d’avancer, de risquer et d’élargir vos horizons, vous renoncez directement à vivre.

“Pour réussir dans la vie, il n’est pas important d’arriver le premier. Pour réussir il faut simplement arriver, se relever à chaque chute sur la route.”

-Anonyme-

Se lever pour parvenir à la fin

Il y a des personnes qui ne peuvent rien démarrer à cause de la peur de tomber. Le vertige d’une route trop haute peut arrêter les esprits intrépides. La honte de l’échec et la réticence à traverser vents et marées et à affronter tous les dangers et obstacles est un puissant poison pour l’inaction et l’immobilité.

Peut-être n’osez-vous pas à cause de ce qu’ils diront, par peur du ridicule et par crainte de ceux qui pourraient penser du mal de vous. De cette façon, vous faites de votre vie un film sans fin, une pièce de théâtre inachevée, une représentation théâtrale qui ne commencera jamais, une carrière qui n’aura jamais lieu.

Mais la peur de l’échec ne devrait jamais être quelque chose qui vous arrête. Cela peut par ailleurs signifier parfois ne pas commencer à réaliser votre rêve, et c’est une grosse erreur. Ne pas démarrer un projet vital à cause de la terreur que la chute et l’échec procurent est une attitude de lâche, et vous n’êtes pas comme ça.

Si vous tombez, vous pouvez toujours vous relever. Renoncer à quelque chose qui vous comble, vous complète et vous définit ne peut jamais être une option. Être vous-même, toujours ferme, sur le bon chemin, en vous laissant guider par votre cœur, vous permettra de perdre toutes sortes de terreurs et de vertiges face aux routes les plus hautes, caillouteuses et les plus sombres.

Éviter la peur de commencer

Ne vous laissez jamais tourmenter par l’échec. La seule chose qui devrait être un vrai problème dans votre esprit, c’est de ne pas essayer. Ne pas commencer par peur de ne pas pouvoir terminer peut être vraiment néfaste.

“Chaque échec est un chapitre supplémentaire de l’histoire de notre vie et une leçon qui nous aide à grandir. Ne vous laissez pas décourager par les échecs. Apprenez d’eux et passez à autre chose.”

-Anonyme-

Commencez autant que vous le souhaitez, car ce n’est qu’alors que vous pourrez savoir comment se termine chaque chapitre de votre vie. Ne vous laissez pas étouffer par la panique de ne pas démarrer vos projets par crainte de l’échec ou de la honte. Ne laissez pas le livre de votre existence incomplet à cause de l’avis des autres ou de la panique de tomber, car vous pouvez toujours vous relever avec plus de force pour achever votre histoire avec un sourire satisfait sur le visage.

Cela pourrait vous intéresser …

This might interest you...
Lisez-le dans Nos Pensées
Des opportunités quotidiennes pour apprendre à accepter les émotions

Apprendre à accepter les émotions est l'un des objectifs que poursuivent de nombreuses thérapies. Nous abordons ici le sujet.