10 symptômes d’une personnalité immature selon Enrique Rojas

12, janvier 2017 dans Psychologie 438 Partagés

La personnalité immature est une personnalité inachevée. Une personnalité qui, se constituant de la somme totale des comportements adoptés, n’est que peu définie, et se traduit par des détails négatifs.

On comprend alors qu’une personnalité immature s’accompagne d’une psychologique basique et incomplète qui peut (et qui doit, même, pour le bien de la personne concernée) changer et s’améliorer afin de se renforcer.

Si ce terme de « personnalité immature » abrite une réalité qui limite souvent les libertés des autres, il est possible de déterminer ses points d’ancrage au moyen d’une aide psycho-thérapeutique afin d’atteindre une amélioration ainsi qu’une structuration consciente de sa propre essence.

Enrique Rojas, professeur à l’Université d’Extremadura (en Espagne), a établi en 10 caractéristiques les principaux éléments de la personnalité immature, une réalité généralement décelée par les professionnels de la santé mentale.

Ainsi, en nous basant sur cette approche, nous allons brièvement analyser dans cet article chacun de ces 10 symptômes et parler de leurs répercussions dans notre vie, si tant est que l’on soit « porteur » de cette réalité iconique et « victime » de la co-existence de ce type de conditions personnelles.

gif-mujer-768x632

1. Décalage entre l’âge chronologique et l’âge mental

A première vue, c’est un des aspects les plus parlants. On peut parfois se trouver en présence de personnes qui ont peur de « grandir », et qui ne sont donc pas conscientes de leurs responsabilités ainsi que de leur réalité. Leur entourage accuse cette attitude, car il attend d’elles qu’elles revêtent les rôles correspondant à la phase d’évolution dans laquelle elles se trouvent.

2. Méconnaissance de soi

Se connaître soi-même, c’est la chose la plus importante dans la vie d’une personne. C’est pourquoi, connaître nos attitudes, nos capacités et nos limites, c’est le livre de bord d’une bonne navigation. Une personne présentant une personnalité immature peut manifester ce symptôme, entre autres ; cela, sans doute, fait pâlir un autre type de réussites vitales qui résultent essentielles pour qu’elles puissent être conscientes et psychologiquement formées.

3. Instabilité émotionnelle

Des sauts d’humeur constants peuvent être un bon indicateur d’une personnalité inachevée. Passer de l’euphorie à la mélancolie ou de la bonne humeur à la mauvaise humeur en quelques instants, être inégal, variable et irrégulier, cela montre que quelque chose ne fonctionne pas au niveau de la constitution de l’essence propre.

La fragilité changeante et les sentiments instables font que l’on ne sait pas ce que l’on va trouver chez l’autre. Ainsi, comme s’il s’agissait de montagnes russes, les oscillations sont si fréquentes que souvent, elles peuvent se révéler blessantes pour les proches d’une personne présentant une personnalité immature. Ce n’est pas qu’elle veut faire du mal, c’est qu’il résulte inévitable pour elle d’être victime de ce balancement.

7872_little-paper-boat-and-sweet-flower-summer-rain

4. Faible, voire nul sens des responsabilités

Comme tout autre fait psychologique, l’immaturité comporte des niveaux différents. Etre conscient de sa propre réalité, cela implique de connaître son présent et d’assumer ses qualités, ses possibilités et ses exigences sans se croire supérieur à quiconque pour autant.

5. Mauvaise, voire nulle perception de la réalité

Si on ne capte pas bien notre propre réalité ainsi que celle de notre entourage, on tombe facilement dans un manque d’harmonie avec nous-même mais aussi avec ceux qui nous entourent. On doit apprendre à bien mesurer les distances et les rapprochements, en valorisant à chaque point et chaque situation ce que l’on doit et ce que l’on veut faire.

6. Absence d’un projet de vie : la vie se n’improvise pas

La vie ne s’improvise pas. C’est pourquoi il est nécessaire d’envisager un schéma de vie qui nous aide à concevoir mentalement notre avenir. Atteindre un équilibre entre l’amour, le travail et la culture est la seule garantie de bien-être. Selon Rojas, l’amour doit être le premier argument de la vie, car c’est ce qui donne vie et force aux autres. Si on remplit ce principe, la somme de tous doit nous offrir une cohérence interne qui détermine notre développement de vie.

gif-amor

7. Manque de maturité affective

Comprendre ce qu’est notre vie sentimentale, en quoi elle consiste et comment elle s’articule est essentiel dans la constitution de la personnalité mature. L’amour donne du sens à la vie, mais il n’y a pas d’amour sans renoncements. La dépendance émotionnelle ainsi que l’amour, soit le sentiment le plus authentique que l’on puisse offrir, ne peuvent pas coexister sans se détruire entre eux.


C’est pourquoi il est essentiel de souligner le fait que l’amour ne peut pas être une réalité s’il ne se travaille pas ni ne se dynamise au quotidien. Il ne s’agit pas de sentiments doux, mais de petits détails qui font la différence et qui donnent un sens à l’existence de l’être dans le monde.


8. Manque de maturité intellectuelle

L’intelligence face à l’affectivité est un autre des grands outils de la psychologie. S’il y a bien de nombreux types d’intelligence, le manque de vision et de planification, l’hypertrophie du moment actuel et l’impulsivité distante recréent un jeu qui nous conduit fondamentalement à négliger nos capacités de développement. Si on n’analyse pas les faits, il sera difficile pour nous de savoir dans quelle direction on veut conduire notre vie.

9. Faible développement de la volonté

La volonté est le bijou qui orne les personnes matures. Quand on est fragile, le manque d’équilibre nous empêche de nous fixer des objectifs concrets. Cela conduit à la disparition des possibilités d’amélioration. Si on ne sait pas dire NON, on commence à perdre notre essence. On doit apprendre à ne pas être prisonnier de nos impulsions immédiates.

Devenir un être léger et inconstant, cela nous rend frivole et nous achemine vers une frustration qui limite notre capacité de nous surpasser et de lutter contre les difficultés de la vie. Se réfugier dans un monde fantastique, c’est s’éloigner de la réalité et de cette maturité si nécessaire à notre bien-être.

hombre-campo-flores

10. Critères moraux et éthique instables

La morale, c’est l’art de vivre avec dignité. Mal gérer la liberté, c’est mettre en pratique quelque chose qui ne serait positif pour personne. Une personnalité immature comporte de nombreuses épingles, car le faufil servant à solidifier les coutures du vêtement de notre vie s’effiloche facilement. C’est pourquoi nous devons nous éloigner de la mode de la permissivité, du relatif ainsi que des va-et-vient et nous inscrire sur les listes de la pensée critique et de la pleine conscience.

Comme le dirait Enrique Rojas, la maturité est un des ponts-levis qui mènent à la force du bonheur, résultat d’un travail efforcé, sérieux et patient. C’est pourquoi il n’y a pas de maturité sans conscience et sans plein engagement avec soi ; c’est pourquoi il s’agit, sans doute, d’une information qui vaut la peine d’être identifiée en chacun de nous.

A découvrir aussi