S’aimer soi-même : le début d’une histoire d’amour éternelle

S’aimer soi-même : le début d’une histoire d’amour éternelle

Le point de départ de l’aventure de notre vie, c’est un amour inconditionnel pour soi-même. En effet, tout au long de notre vie, nous n’aurons d’autre choix que de cohabiter avec nous-même. S’aimer soi-même est primordial.

Pour s’accepter tel que l’on est, avec nos erreurs et nos réussites, nos lumières et nos ombres, on doit s’aimer nous-même.

Bien sûr, s’aimer soi-même n’est pas facile, d’autant plus lorsque l’on prend conscience de toutes les exigences et autres ordres auxquels on doit se plier pour être reconnu socialement. On doit lutter pour que les autres nous admirent, et pour parvenir à se sentir en connexion.

Avec le temps, on se rend compte à quel point le fait de dépendre de la reconnaissance des autres nous rend malheureux et fait naître en nous un sentiment d’insatisfaction que l’on ne sait pas comment gérer, puisque notre monde tourne en fonction des autres et du regard qu’ils portent sur nous.

Il n’est pas facile de comprendre que notre valeur personnelle va au-delà de la reconnaissance, au-delà de notre façon de faire les choses, de notre capacité à atteindre ou non les objectifs qu’on s’était fixés.

C’est en nous-même que réside notre valeur, et notre capacité à nous montrer tel que nous sommes.

digna-amor

Je suis digne d’amour

Nous sommes tous dignes d’amour. Souvent, on essaie de trouver l’amour autour de nous, puisqu’on nous a toujours dit que l’amour, ça se gagne.

Notre être est imprégné d’amour, même si on ne vit pas toujours en harmonie avec nous-même, ce qui a de graves conséquences.

Dans de telles conditions, il est plus difficile pour nous de prêter attention à nos besoins primaires, tels que l’expression des émotions que l’on a socialisées ou bien réprimées.

On s’inquiète pour tout et on est distrait par des choses banales qui ne nous enrichissent pas et qui n’apportent rien d’important à notre vie.

On souffre à cause de nos expectatives, de notre désir insatiable et de notre incapacité à prendre des décisions, à cause de toutes les craintes que l’on nous a inculquées.


– Qu’est-ce que l’amour ? demanda le disciple.

– L’absence totale de peur, répondit le maître.

– Et de quoi a-t-on peur ? demanda de nouveau le disciple.

– De l’amour, rétorque le maître.

-Anthony de Mello-


S’aimer soi pour pouvoir aimer les autres

Si on veut aimer vraiment et sincèrement, la première étape consiste à s’aimer soi-même, à se sentir digne d’amour, et ce sans nous juger nous-même, afin de pouvoir nous comprendre et nous respecter.

Cela passe donc par la validation de nos sentiments, de nos ressentis, et de nos besoins en fonction des circonstances. On doit prendre soin de nous-même.

Souvent, on se retrouve déconnecté de soi-même, on ne prend pas soin de soi, et on ne veut pas ouvrir les yeux sur toutes ces choses qui nous manquent.

Par conséquent, toute notre énergie va passer dans l’attention que l’on porte aux autres. On va leur offrir la compréhension et l’attention que l’on n’est pas disposé à nous donner nous-même.

Ainsi, notre amour propre s’estompe, et on remplit le vide qui se creuse en nous, en nous consacrant aux autres.

Il est indispensable de s’aimer soi-même si on veut aimer les autres, mais aussi si on veut être en mesure de recevoir l’amour d’une autre personne, et ainsi avoir confiance en l’amour que cette dernière peut nous offrir.

Si on n’apprend pas à se sentir digne d’être aimé et si on ne commence pas par s’aimer soi-même, il nous sera alors bien difficile d’être réceptif à toute la beauté que les autres peuvent apporter à notre vie.


«Je n’ai pu aider les autres qu’à partir du moment où je me suis trouvé moi-même. Si je veux les aider, je dois totalement me comprendre et surtout, me porter un Amour Infini.»

-Krishnamurti-


amor-propio

Oui, ces mots sont pour vous, vous qui avez tout l’amour du monde à portée de main

On vous a appris que l’amour se gagne, que l’amour est toute une série de conditions, et que l’on doit faire un effort non négligeable afin de parvenir à se sentir digne d’être aimé.

Voilà pourquoi vous avez tendance à vous méfier de toute la beauté que les autres vous offrent, voilà pourquoi parfois, vous vous sentez seul.

Tout simplement parce que vous ne vous êtes pas vu, vous n’avez pas reconnu votre propre essence, vous n’avez pas capté la lumière qui irradie de votre sourire et de votre regard.

Vous êtes une personne merveilleuse digne d’être éternellement aimée, digne de gratitude, de sourires, de joie, d’harmonie et de bien-être…ainsi que de toute la beauté qui vous entoure.

Mais, surtout, digne de vous-même, de tout l’amour que vous abritez en votre for intérieur.

Par: Camille Legrand