Comment reconnaître rapidement un menteur ?

Comment reconnaître rapidement un menteur ?

Nous mentons tous, de manière plus ou moins volontaire. Le mensonge est un recours que nous utilisons tous fréquemment.

Qu’il soit intentionnel, compulsif ou bien intentionné, l’objectif qu’il poursuit est de tromper l’interlocuteur, voire l’émetteur même du mensonge.

Le mensonge est très présent dans notre quotidien, tant dans notre vie publique que privée. Aldous Huxley disait que «une vérité sans intérêt peut être éclipsée par un mensonge fascinant».

Si nous avons tous des raisons différentes de mentir, des études démontrent que le mensonge a le plus souvent pour but d’éviter d’entacher une relation personnelle quotidienne, de se venger de quelqu’un ou de nous montrer sous un jour très avantageux.

Les mensonges sont également des subterfuges utilisés par des personnes ambitieuses qui souhaitent en retirer des bienfaits économiques, à l’aide de pratiques souvent à la limite de la légalité. 

Le mensonge peut être spontané, ou totalement prémédité. Des études récentes sont parvenues à démontrer que notre capacité à dire la vérité diminue tout au long de la journée, et que nous sommes donc bien plus disposés à mentir l’après-midi et le soir.

L’étude menée par l’Université de Harvard a confirmé que nous nous levons avec un état d’esprit plus honnête que lorsque nous nous couchons.

Les scientifiques pensent que l’usure physique et mentale accumulée durant la journée est responsable de ce phénomène. Cela affecte notre capacité à contrôler nos mensonges.

Les clés pour démasquer un menteur 

Lorsque nous mentons, nous émettons de manière inconsciente des signaux qui peuvent alerter notre interlocuteur sur les mauvaises intentions dont nous sommes animés, si tant est que celui-ci soit attentif à notre langage corporel.

Il ne s’agit pas de vous mettre désormais à décortiquer le moindre mouvement des personnes qui s’adressent à vous, mais vous pouvez retenir que certains tics accompagnent de manière systématique une histoire inventée.

Les conseils que nous allons vous donner vont vous permettre de découvrir plus facilement le manque de sincérité des personnes qui vous entourent.

De nombreux experts ont dédié leurs travaux à l’examen des comportements humains, dans le but de découvrir les indices les plus communs qui se manifestent au moment du mensonge.

Voici les plus probants d’entre eux :

• Le langage non verbal : celui qui est en train de mentir a une respiration agitée, transpire, devient rouge et montre des signes de nervosité, ou d’insécurité. Il peut se gratter le nez à plusieurs reprises, par exemple.

• Le regard : celui qui vous regarde droit dans les yeux n’a rien à vous cacher. Cependant, un regard fuyant ou des clignements de cils trop fréquents peuvent indiquer que celui qui vous parle, vous ment. 

Les silences : si vous cherchez à savoir si une personne vous ment, vous pouvez la déstabiliser en lui posant des questions auxquelles elle ne s’attend pas.

Les silences prolongés ou les détours empruntés pour répondre à ces questions peuvent vous indiquer que la personne est en train d’inventer une nouvelle excuse, pour couvrir son mensonge initial. 

• Les contradictions : une personne menteuse doit avoir une bonne mémoire pour couvrir ses méfaits.

Lorsque vous suspectez quelqu’un de ne pas vous dire toute la vérité, soyez très attentif aux contradictions qui peuvent surgir dans son discours. 

 Les expressions : il existe une série d’expressions qui, lorsqu’elles sont utilisées de manière répétitive par une personne, indiquent de manière univoque qu’elle n’a pas la conscience tranquille.

Si elle utilise fréquemment des phrases comme «je ne te mentirais jamais», «tu as confiance en moi, non ?», «c’est vrai, je te le jure !», il est très probable qu’elle soit en train de vous manipuler, et qu’elle vous mente.

Ces clés peuvent donc vous être d’une grande aide pour repérer les gens qui ne sont pas tout à fait honnêtes avec vous. Comme disait Socrate, le mensonge ne vit jamais suffisamment pour devenir vieux».