Les personnes hypersensibles

Les personnes hypersensibles

Certaines personnes peuvent être plus dérangées que d’autres par différents stimuli, et ont donc des réactions proportionnelles à cette gêne qu’elles ressentent. Elles ont une telle faculté, une telle perception interne qu’elles sont constamment en état d’alerte, et ce en toutes circonstances.

Si vous êtes vous-même hypersensible, vous vous demandez sûrement si vous devez considérer cette hypersensibilité comme un don ou bien comme une malédiction.

Les caractéristiques des personnes hypersensibles

Les personnes hypersensibles ou introverties ont conscience du fait qu’elles sont plus dérangées que les autres par certains aspects de l’environnement dans lequel elles vivent, tels que les lumières brillantes des feux de signalisation ou encore les escaliers en colimaçon, choses auxquelles les autres ne prêtent pas attention.

Mais ce qui les affecte le plus, c’est de voir que la plupart des personnes de leur entourage sont des hommes et des femmes superficiels, indifférents et dépourvus de sensibilité.

Les personnes hypersensibles correspondent à un profil bien précis : elles sont douées d’intuition et font preuve d’une grande empathie. D’autre part, elles apprécient la solitude tout en tissant pourtant de liens solides avec les autres. Leur vie sociale est marquée par leur timidité, ainsi que par leur extrême capacité à percevoir la beauté.

Elles ont du mal à gérer des stimuli (sonores, auditifs, olfactifs) que les autres ne perçoivent pourtant pas tels que les lumières, les bruits stridents, les odeurs peu agréables ou encore le désordre.

Le changement, le fait de parler en public ou de se sentir observé, sont tout autant de choses auxquelles elles sont sensibles et qui les empêchent de réfléchir correctement. Ce qui attire l’attention chez les personnes hypersensibles, c’est leur capacité à percevoir ce à quoi les autres ne font pas attention.

Dans une société qui valorise et encourage la dureté, l’extraversion, la retenue des émotions fragiles et délicates, les personnes hypersensibles se sentent très certainement incomprises, sous-estimées, différentes, et peuvent même avoir le sentiment d’être dans un avion où elles voyagent en troisième classe.

L’hypersensibilité: ni une malédiction, ni un trouble, ni une patologie

Les personnes hypersensibles doivent à tout prix comprendre que le fait d’être si sensible, ce n’est ni un don, ni une malédiction, ni un échec, ni une erreur : c’est un défi et un cadeau.

Un défi, car les personnes hypersensibles sont toujours plus nombreuses, et que bien souvent elles se rassemblent, afin d’être comprises et valorisées ; et un cadeau, car elles ont donc le privilège de pouvoir donner de la tendresse et de l’affection ou d’être compréhensives avec des gens qui en ont besoin mais qui ne s’en rendent pas compte.

Ainsi, chacun de nous peut en bénéficier!

Éliminer des substances comme la caféine ou l’alcool, éviter les situations stressantes, l’anxiété, se reposer et dormir davantage sont tout autant de façons pour une personne hypersensible de prendre soin de son système nerveux, qui généralement est assez rapide.