Les clés pour vaincre l’envie

Les clés pour vaincre l’envie

L’envie est un sentiment désagréable qui conduit à adopter des attitudes déplaisantes envers les autres, et qui s’accompagne de son lot de conséquences. Il s’agit sans aucun doute de l’un des problèmes émotionnels les plus courants, mais à la fois l’un dont on parle le moins.
Comment l’envie se reflète-t-elle dans notre vie ? L’envie est une émotion qui nous fait convoiter ce qu’autrui possède, ou qui nous donne envie de vivre la même chose qu’autrui. Envier est désirer ce que l’autre possède. Nous pouvons envier le travail de quelqu’un, sa voiture, sa maison, son époux modèle, le charisme d’un ami, le physique de la voisine, etc.
Il s’agit de toutes ces choses que nous aimerions avoir et dont nous pensons avoir besoin pour être heureux, et tout particulièrement le succès et la réussite. L’objectif est toujours le même : « avoir plus ».

Où l’envie nous mène-t-elle ?

L’envie nous confine dans un état d’insatisfaction et de complainte permanent qui nous détruit à petit feu sans que nous nous en rendions compte. Petit à petit, l’envie occulte notre vision, et nous réduit à observer tout ce qui se passe autour de nous à travers une couche brumeuse.

En d’autres termes, nous ne voyons pas plus loin que le bout de notre nez. Les personnes envieuses consacrent tout leur temps et toute leur énergie à désirer ce que les autres possèdent, ruminant ce sentiment plutôt que d’essayer véritablement de réaliser leurs propres rêves.

L’envie nous fait dévier de notre chemin, conduisant notre énergie vers un chemin erroné appelé «l’autre», au lieu de chercher en nous de meilleures opportunités. Ce sentiment est complexe et aveuglant, car il nous fait oublier que nous sommes les protagonistes de notre vie, et nous transforme en victimes qui gaspillent leur temps plutôt que de vivre à cent pour cent et laisser les autres vivres comme bon leur semblent.

Comme l’a dit Napoléon Bonaparte : « L’envie est une déclaration d’infériorité ». Toutefois, l’envie, comme nous allons le voir par la suite, est une émotion inévitable que nous pouvons reléguer au second plan si nous le voulons, et ainsi arrêter de nous faire du mal et de dévier de nos objectifs.

Envie saine et envie malsaine

L’envie saine est celle pour laquelle nous reconnaissons qu’autrui possède quelque chose que nous désirons, et que nous n’avons pas encore, mais que nous ferons tout pour obtenir. En d’autres termes, nous voyons que cette personne a travaillé pour obtenir «ce petit extra» qu’il nous manque pour arriver au même endroit. Elle est saine, car elle ne s’accompagne d’aucune douleur ou de sentiment de frustration.

Cependant, il existe un autre type d’envie qui est plus néfaste, car le fait de ne pas avoir ce que l’autre possède ou de ne pas avoir accompli la même chose que l’autre entraîne continuellement de l’ennui, du malheur, de la douleur et de la frustration. Par conséquent, ce mélange d’émotions nous empêche d’entreprendre ce qu’il faut pour obtenir l’objet de notre envie.

Il s’agit d’un sentiment destructif. Ce type d’envie aveugle les personnes dans le sens où elles ne perçoivent plus la valeur de leur propre vie, et refusent de donner de la valeur à tout ce qu’elles ont accompli. Elles désireraient être incarnées dans la peau d’autrui, sans penser que si elles y parvenaient, elles ne seraient peut-être pas capables de tolérer et traverser les épreuves qui jalonnent le chemin de la réussite.

Une expression populaire résume très bien cette situation : « Toi qui regardes mon succès, regarde aussi mes échecs ». Il est primordial de garder à l’esprit que la plupart des personnes qui jouissent aujourd’hui d’une position privilégiée ont fait preuve de patience et de persévérance par le passé, travaillant d’arrache-pied, tout en nourrissant le désir d’aller chaque jour un peu plus loin.

Comment la combattre ?

L’envie se combat en se concentrant sur soi-même. Notre quête personnelle est ce qui donne à notre vie tout son sens. Nous devons focaliser notre énergie sur nos objectifs, nos buts, et nos rêves. Chacune des réussites d’autrui peut être perçue comme un défi, comme une source d’inspiration. Il vaut mieux admirer qu’envier.

Lorsque nous envions quelqu’un, nous envoyons le message que nous voulons détruire cette personne. Toutefois, lorsque nous admirons quelqu’un, non seulement nous exprimons que nous souhaitons apprendre comment il/elle est parvenu(e) à sa situation actuelle.

Rêver, se projeter dans l’avenir et être chaque jour un peu meilleur sont les clés qui indiquent que les limites que nous nous imposons sont seulement dans notre tête.

De plus, nous devons toujours garder à l’esprit que nous n’avons pas à entrer en compétition avec autrui, ni à prouver quoi que ce soit. Nous n’avons pas non plus à chercher à arriver là où l’autre est arrivé.

L’important est d’essayer de surpasser nos réussites et nos propres limites. Nous devons être la meilleure version de nous-mêmes !

Images avec l’aimable autorisation de Ultrashock