Le hasard n’existe pas, mais la synchronicité, oui !

Le hasard n’existe pas, mais la synchronicité, oui !

«Il n’y a pas de hasard, et ce qui nous apparaît comme tel provient de sources plus profondes» (Friedrich Schiller).

Il nous est à tous déjà arrivé une coïncidence si improbable qu’elle en paraissait magique et surréaliste, comme s’il existait des liens entre les événements, les personnes ou les informations, tissés de fils invisibles que nous avons parfois la possibilité d’entrevoir.

Il se peut qu’un livre ou une annonce publicitaire vous ait déjà apporté la réponse à ce doute qui vous rongeait l’esprit, que vous alliez appelez une personne, et au même instant, c’est elle qui vous a appelé, que vous ayez croisé quelqu’un que vous connaissiez de façon inattendue dans un lieu inattendu, ou que vous soyez tombé nez à nez avec la personne dont vous aviez justement besoin…

Rien de cela n’est dû au hasard, mais à la synchronicité qui est l’un des aspects les plus énigmatiques et le plus surprenants de notre univers.

Qu’est-ce que la synchronicité ?

C’est le psychologue Carl G. Jung qui a dégagé le terme synchronicité pour faire référence à «l’occurrence simultanée de deux événements qui ne présentent pas de liens de causalité«, comme l’union d’événements intérieurs et extérieurs d’une façon qui ne peut être expliquée, mais dont l’association prend un sens pour la personne qui les perçoit.

Jung est arrivé à la conclusion qu’il existe une connexion étroite entre l’individu et son entourage, et qu’à des moments précis, il exerce une attraction qui finit par créer des circonstances coïncidentes prenant une valeur particulière et un sens symbolique pour les personnes qui en font l’expérience. 

Il s’agit de ce type d’événements que nous attribuons généralement au hasard, à la chance, ou même à la magie selon notre point de vue.

Sur le plan physique, la synchronicité représente, par exemple, l’idée ou la solution qui se cache dans notre esprit, maquillée de surprise et de coïncidence, mais qui nous est beaucoup plus facile d’appréhender de cette façon.

Une expérience synchrone surgit dans nos vies au moment où l’on s’y attend le moins, mais à l’instant précis où elle se manifeste, elle change parfois notre vie du tout au tout et influence nos pensées.

Mais pour cela, nous devons nous montrer réceptifs et attentifs à ce qui se passe autour de nous, créant une ouverture pour la synchronicité.

Plus nous sommes à l’écoute du monde qui nous entoure, plus il y a de probabilités que la synchronicité frappe à notre porte si nous y prêtons attention.

Par exemple, elle peut prendre la forme de petites conversations, de chansons qui passent à la radio, de messages publicitaires, ou encore de rencontres apparemment «fortuites».  Pour cela, il nous suffit d’être attentifs.

Si nous laissons les choses faire et si nous ne forçons pas l’occurrence des événements ou la volonté des personnes, tout en maintenant une attitude réceptive et ouverte, et en nous laissant guider par notre intuition ainsi que notre sagesse intérieure, nous nous ouvrirons à «la magie» que nous offre l’expérience de la synchronicité.

Si nous savons l’écouter, elle peut nous aider à guider nos vies.

Il s’agit là d’une des lois universelles qui ne peut pas être prouvée avec certitude, cependant sa présence a guidé la vie d’une multitude de personnes sans qu’elles y pensent. C’est là une des raisons pour lesquelles nous aimons croire en la synchronicité.

Qui sait, cet article est peut-être lui-même le fruit de la synchronicité ?!

Image avec l’aimable autorisation de Ondrej Pakan.