Etre mère, qu’est-ce que c’est ?

Etre mère, qu’est-ce que c’est ?


Tu leur apprendras à voler, mais ils ne prendront pas ton envol.

Tu leur apprendras à rêver, mais ils ne feront pas tes rêves.

Tu leur apprendras à vivre, mais ils ne vivront pas ta vie.

Cependant… dans chaque vol, dans chaque vie, et dans chaque rêve,

perdurera toujours la trace du chemin enseigné.

Mère Teresa de Calcuta


Etre mère, ce n’est pas seulement changer les couches, chauffer les biberons ou se battre avec les purées.

Cette étape n’est que le début, ce moment lors duquel une mère se rend compte qu’elle est capable de faire n’importe quoi pour un monde auquel elle a donné la vie. Ce monde, c’est cet enfant, dans lequel sont projetés des millions d’illusions…

Etre mère, c’est changer de vie et de façon de penser, pour ses enfants. C’est donner tout son coeur et mettre toutes ses forces à profit, afin de permettre à ses enfants d’aller de l’avant,  et de leur apprendre à vivre.

C’est avoir une raison d’être pour le reste de sa vie. C’est avoir à coeur de profiter au maximum de chaque moment.

C’est être parcourue de sentiments contraires en constatant comment ses enfants grandissent, être envahie par la nostalgie quand ils avancent dans la vie à pas de géant.

S’il y a un amour que l’on peut considérer comme véritable, c’est l’amour sincère d’une mère, cet amour éternel et infini.

En fait, être mère implique de suivre chacun des pas de ses enfants, jusqu’à ce qu’ils soient grands. Ces petits maîtres apprennent donc à leur mère, sans en avoir conscience, à aimer inconditionnellement.

Etre mère, c’est ne plus jamais être seule dans ses pensées, car une mère pense toujours pour deux : pour ses enfants, et pour elle.

Une mère se sent énormément chanceuse, car elle sait que ses enfants sont le plus grand trésor qu’elle puisse avoir.

La maternité, ce n’est pas toujours sourire, mais aussi pleurer des torrents de larmes.

La maternité, c’est de nombreuses nuits d’insomnie ; une infinité d’inquiétudes ; des heures passées à courir après ses enfants ; des jours, des mois et des années à inventer des centaines de façons pour faire manger à ses enfants des légumes et du poisson ; supporter les disputes et tolérer avec toute la patience du monde l’infinité de rebondissements de la vie.

Captura1-420x233

Ce qu’une mère fait pour ses enfants

Il est très difficile pour une mère de dire NON à ses enfants, de leur lancer un défi, de les voir échouer et abandonner leurs rêves ou se dévaloriser.

Mais elle a conscience de l’importance des limites, desquelles ses enfants pourront tirer des leçons.

Une mère ne peut pas vivre pour ses enfants, mais elle tâche malgré tout de partager le plus de choses possible avec eux.

Une mère essaie donc de coudre à ses enfants de grandes ailes légères, leur permettant de voler très haut.

Une mère veut que tout aille bien pour ses enfants, mais elle veut aussi qu’ils connaissent des moments de trouble et qu’ils apprennent à naviguer en haute mer.

Elle sait que ses enfants doivent vivre avec leurs démons, se libérer des poids qui pèsent sur leurs épaules, et se heurter mille fois au même obstacle.

Elle voit mieux que personne les défauts de ses enfants, néanmoins elle les accepte et ne les cache jamais. Il lui suffit de regarder ses enfants pour comprendre qu’ils ne vont pas bien, car elle sait détecter leurs émotions mieux que personne.

Elle vit aussi sa culpabilité dans la plus grande terreur, car se sentir coupable et responsable des problèmes de la personne qu’on aime le plus au monde, c’est terriblement douloureux.

C’est pourquoi une mère porte trop de charges sur ses épaules. Peut-être cet acte est-il héroïque ; mais il est avant tout généreux.

Sacrifier ses buts, ses aspirations voire sa vie pour ses enfants, ce n’est probablement pas ce qui fait d’une mère un être courageux, mais bien la personne la plus tenace et la plus généreuse au monde.

Se lever la nuit lorsque ses enfants ont de la fièvre, affronter le monde et surmonter toutes les peurs, permettre à ses enfants d’aller de l’avant et les protéger face à tous les dangers, c’est ce qui fait d’une mère le plus bel exemple de courage et d’amour.

Les mères sont les personnes les plus fortes du monde, et leur faiblesse est aussi leur point fort : l’amour qu’elle ont pour ceux qui chaque jour enflamment leur coeur et leurs envies de vivre.