Désactiver son égo pour aimer pleinement

Désactiver son égo pour aimer pleinement

L’ego ne nous permet que d’avoir une vision très limitée de la réalité, et n’admet que son propre point de vue, que sa propre manière de voir le monde, que sa propre façon d’aimer.

L’égoïsme est l’une des choses les plus destructrices et les plus dangereuses pour les relations, que ce soit dans le cadre d’une amitié, d’un travail ou d’un couple.

L’ego aime que les choses se déroulent comme il le souhaite, que le monde soit ordonné selon ses propres perspectives et selon sa conception personnelle du bien et du mal.

Il n’aime pas l’imprévu, les choses spontanées, les réactions qui échappent à son contrôle et les démonstrations d’une volonté propre.

Pour aimer en toute plénitude, nous devons «désactiver notre égo», en permettant ainsi à la personne qui nous aime en toute liberté d’avoir sa propre volonté, et de ne pas se conformer à tout ce que nous désirons.

L’amour s’offre avec spontanéité et de manière inconditionnelle : c’est cela l’amour vrai et authentique.

Ce qui se cache derrière le masque de l’ego

Il est très fréquent de débuter des relations de couple avec des personnes qui font montre de qualités et de principes admirables.

Des choses comme une grande confiance en elles, de l’aplomb, de l’audace et un instinct de protection, qui peuvent nous rassurer dans un premier temps.

Cependant, au bout d’un certain temps, cette sécurité initiale se transforme peu à peu en un besoin de contrôle obsessionnel, qui nous oblige à nous conformer à des schémas préétablis.

C’est-à-dire que ce que nous percevions au début comme une sécurité chez l’autre, devient en réalité une peur terrible que nous échappions à son contrôle. C’est à ce moment qu’apparaissent ses vulnérabilités.

Desactiver-l-ego-pour-aimer-pleinement

Les personnes qui ont un ego très développé recherchent avant tout à être reconnues par les autres, et notamment pas leur partenaire amoureux, car elles ne sont pas capables de se valoriser elles-mêmes.

Et la raison de cela réside dans leurs peurs les plus profondes, qu’elles recouvrent du masque de l’ego pour pouvoir survivre.

En réalité, il n’est pas simple de désactiver l’ego de la personne que nous aimons.

Une fois que nous avons découvert cette dimension, que nous nous sommes rendus compte que ses qualités sont des armes à double tranchant, et qu’elle utilise son ego pour nous soumettre à des attentes surréalistes, nous devons garder à l’esprit qu’elle cherche uniquement à remplir ses propres vides à travers la domination.

A travers une affection peu saine, elle cherche à couvrir son immaturité.

L’ego a de nombreux masques et nous sommes certains que vous en connaissez quelques-uns :

  • Utiliser la victimisation.
  • Chercher de la reconnaissance dans chaque chose, dans chaque parole, sans prendre en compte les autres.
  • Mettre la pression sur les autres pour décharger son ego.
  • Rechercher des coupables aux situations provoquées par soi-même.
  • Ne pas accepter la spontanéité, les choses nouvelles, les événements qui sortent de la routine. Les personnes égoïstes bâtissent des murs pour empêcher le développement personnel des autres.

Apprendre à désactiver l’ego

Il est nécessaire de comprendre que l’ego est un moyen de se déconnecter des axes qui font fonctionner l’amour conscient, l’amour mature dans lequel la liberté et la plénitude sont des piliers essentiels.

C’est un moyen d’empêcher que chacun réalise son propre épanouissement personnel au sein d’un projet commun.

Ego

Si votre partenaire représente parfaitement cette définition de l’égoïsme, mettez des limites dès le début de votre relation, et faites-lui bien comprendre qu’aimer ce n’est pas jouer, ni contrôler, ni remplir les vides ou les insécurités de l’un en utilisant la manipulation sur l’autre.

Aimer n’est pas mettre la pression, mais favoriser son développement intérieur, sa plénitude.

Il est important de commencer à renoncer à faire les choses comme notre ego souhaite que nous les fassions.

C’est à ce moment que se révèlera notre véritable conscience de l’amour, celle qui nous empêche de lutter contre la spontanéité du quotidien, celle qui nous donne une liberté absolue dans laquelle chacun est le propre protagoniste de son existence.

Nous ne pouvons pas oublier que d’une manière ou d’une autre, nous sommes tous un peu égoïstes dans les relations affectives. Cependant, chaque chose doit être équilibrée.

Si nous nous laissons emporter par l’intensité de notre ego, nous ne verrons jamais les choses de manière lucide.

Nos propres besoins et les sensations négatives que nous ressentirons occuperont toute notre existence. Il faut donc y faire très attention.

Images de : Benjamin Lacombe et Toon Herlz