Les caresses peuvent vous soigner

Les caresses peuvent vous soigner

Il y a une partie de notre corps qu’on a toujours dans notre champ de vision, ces deux compagnes avec lesquelles on travaille, on se lave et on s’exprime : nos mains, celles avec lesquelles on caresse, avec lesquelles on parle ce langage magique qui nous permet de communiquer et de soigner.

le pouvoir soignant des caresses

Selon diverses études menées par «American Journal Psychiatry», les caresses sont des gestes thérapeutiques chargés de sens, des expressions qui ont plus de pouvoir sur nous que n’importe quel médicament.

Un câlin, ou une main qui passe sur notre visage ou notre dos, stimule la production d’ocytocine. Cette hormone permet au corps de se relaxer, et la relaxation permet de lutter contre la tristesse et la dépression.

Ces stimuli positifs que l’on reçoit de nos semblables ont une importance dont on devrait tous avoir conscience. En effet, ils déterminent notre maturité émotionnelle, et même notre évolution en tant que personne.

Prenons un exemple : plusieurs études ont été menées sur les enfants sans famille qui ont été forcés de grandir dans des orphelinats où la pauvreté, la rare attention sociale et la marginalisation ont marqué leur existence.

Ce sont des enfants qui ne pleurent plus, tout simplement parce qu’ils n’espèrent plus qu’on s’intéresse à eux ; et qui, à l’adolescence, ont développé une névrose et n’arrivent pas à trouver leur place dans la société. Cette difficulté est due à des problèmes liés à la personnalité.

On prend d’autant plus conscience de la gravité de la situation quand on compare ces personnes à celles qui ont eu une enfance où contact physique et caresses étaient les maîtres mots.

Pour que les bébés puissent bénéficier d’un bon développement émotionnel et social, il est important de les prendre dans nos bras et de ne pas négliger le peau à peau. Les marques d’affection comme les câlins ou simplement une main qui se pose sur nous traduisent la naissance et l’expression de sentiments partagés. D’autre part, l’affection favorise la confiance.

les caresses calment le stress

Le contact humain a un effet tranquillisant ; c’est un baume permettant de se sentir intégré et de se réaffirmer.

Quelqu’un qui manquerait d’affection pourrait entrer dans un processus de tristesse et d’isolement qui favoriserait la dépression. Et cela vaut pour tous les âges : des enfants qui se sentent abandonnés aux couples où le contact physique et affectif est rare si bien que les membres du couple s’éloignent jusqu’à se séparer; en passant par les personnes âgées qui ne reçoivent ni tendresse ni compréhension de la part de leur entourage…

Les exemples sont multiples, mais tous se rejoignent sur un point : les personnes manquant d’affection recherchent du contact, de la tendresse et de la compassion. Elles veulent donner et recevoir, tout simplement.

Parfois, même les animaux illustrent ces attitudes. Pensez à votre animal de compagnie, comme votre chien ou votre chat.

Lorsqu’il s’installe à côté de vous, contre votre flan, vous êtes obligés de passer la main sur lui et de lui donner de la tendresse, tout naturellement…comme si le plus important pour ces animaux était tout simplement de se sentir aimés en recevant une caresse.